Menu

Politique Publié

Sahara occidental : La Russie appelle à la nomination «rapide» d’un successeur de Horst Köhler

Temps de lecture: 1'
Vassili Alexievitch Nebenzia, représentant permanent de la Russie au Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations unies. / DR

La Russie a affirmé jeudi qu’elle espère une nomination d’un envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental «dès que possible».

Dans un communiqué cité par l’agence turque de presse Anadolu, la représentation diplomatique russe auprès des Nations unies a souligné que l'approche à l'égard de la question du Sahara doit être «équilibrée et impartiale, sur la base des résolutions du Conseil de sécurité dans le cadre de mesures qui devraient répondre aux buts et principes de la Charte des Nations unies».

La même source a également insisté sur l'importance du rôle joué par MINURSO pour parvenir à la stabilité dans la région et pour aider à trouver une solution juste et durable sur la base des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité.

Le Conseil de sécurité a tenu, jeudi 9 avril, une réunion par visioconférence consacrée à l’examen des développements sur la question du Sahara occidental. Le chef de la MINURSO a ainsi présenté un briefing sur la situation dans la région et ce, depuis l’adoption le 30 octobre 2019 de la résolution 2494, prorogeant le mandat des casques bleus jusqu’au 31 octobre 2020. Une résolution votée par treize Etats membres, tandis que deux pays (la Russie et l'Afrique du Sud) s’étaient abstenus du vote.

Hier, des sources diplomatiques marocaines ont pointé du doigt les «gesticulations de l’Algérie» au Conseil de sécurité, tandis que le Front Polisario s’est dit «profondément déçu» des résultats de cette réunion. Les pourparlers sur la question du Sahara occidental sont en rade depuis la démission d’Horst Köhler en mai 2019.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate