Menu

Politique Publié

Urgence sanitaire : Un élu communal du PJD condamné à la prison ferme

Temps de lecture: 1'
DR

Le tribunal de première instance d’Errachidia a condamné, ce jeudi 9 avril, Amine El Hasnaoui, un conseiller communal du PJD, à un mois de prison ferme et 6.000 dirhams d’amende.

L’élu islamiste, également membre du secrétariat de la jeunesse de la Lampe au niveau d’Erachidia, a été arrêté le 30 mars suite à la publication sur les réseaux sociaux d’appels incitant la population à violer les dispositions de l’état d’urgence, décrétée le 20 mars.

Depuis, il était poursuivi en état de détention pour «rébellion par le biais de publications électroniques, incitation à enfreindre les procédures de l’état d’urgence sanitaire et refuser de mettre en œuvre les décisions émises par les autorités publiques».

Hier, la section du PJD à Errachidia a exprimé, dans un communiqué, son étonnement du procès intenté contre El Hasnaoui et «du comportement de certains agents d’autorité de la province, difficiles à saisir et contraires à la logique de mobilisation nationale pour la mise en place des dispositions préventives et des mesures de protection» de la pandémie du Coronavirus.

Hormis cette réaction, sur cette affaire la direction du PJD est restée silencieuse. Et il en est de même pour les ténors du parti de la Lampe.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate