Menu

Société Publié

Belges et Belgo-marocains bloqués au Maroc appellent à un «rapatriement humanitaire»

Temps de lecture: 1'
Des touristes dans un aéroport du royaume. / Ph. Olivier Laban-Mattei - AFP

Des milliers de Belges, belgo-marocains et Marocains résidant en Belgique avec des documents belges en règles vivent actuellement une «véritable souffrance humaine», depuis que le Maroc a fermé son espace aérien, rapporte ce mercredi la plateforme de «Belgo-marocains bloqués au Maroc/coronavirus».

Dans un communiqué parvenu à Yabiladi, elle se dit «comme l’écrasante majorité des belgo-marocains, très déçue par l’attitude tant du Maroc, très silencieux que de la Belgique, que nous trouvons trop mièvre et pas assez dynamique», vis-à-vis de ces ressortissants.

«Nos compatriotes Belges, belgo-marocains et Marocains résidant en Belgique vivent pour beaucoup des tragédies : décès d’un proche, d’une mère ou d’un frère en Belgique, des enfants parfois encadrés juste par une grand-mère âgée ou malade, des couples séparés, beaucoup de personnes du troisième âge au Maroc, malades, ayant des pathologies parfois lourdes, se retrouvant sans soins, ni médicaments», ajoute-t-on.

Pour ces ressortissants, «le Maroc ne semble pas réaliser les enjeux et conséquences qu’engendrera cette crise sur la vie de tous ces belgo-marocains bloqués au Maroc». Ils appellent ainsi Rabat à «œuvrer avec la Belgique pour un rapatriement rapide humanitaire».

La plateforme fustige aussi «l’attitude de l’état belge qui pratique une discrimination dans sa loi sur l’assistance consulaire, votée en 2018 et qui catégorise les Belges en deux catégories, violant de la sorte les chartes et textes internationaux contre les discriminations». Et d’inviter les autorités des deux pays à «le maximum en cette période de vacances scolaires (Pâques) et de pré-ramadan afin de permettre à ces Belges de souche, à la double culture et Marocains résidant en Belgique, à regagner leurs familles et foyers».

La même source rappelle aussi avoir adressé deux lettres au chef du gouvernement marocain Saadeddine El Othmani, ainsi qu’au ministre belge des Affaire étrangères, Philippe Goffin.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate