Menu

Economie Publié

Maroc : La croissance économique recule à 1,1% au premier trimestre sous l'effet du Covid-19

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / DR

Sous l'effet de la crise sanitaire Covid-19, la croissance de l’économie nationale aurait ralenti à +1,1% et s’établirait à -1,8% respectivement, aux premier et deuxième trimestres 2020, au lieu de +1,9% et +2,1% en l’absence de l’effet Covid-19, selon le Haut-commissariat au Plan (HCP).

Dans une note de conjoncture trimestrielle, le HCP estime que la croissance de la demande étrangère adressée au Maroc se serait infléchie de 3,5% au premier trimestre 2020, en variation annuelle, au lieu de 1,3% prévu en l'absence de l’effet de la crise sanitaire, pâtissant du repli du commerce mondial et de la baisse de l'activité de nos principaux partenaires commerciaux.

Dans ces conditions, les exportations en valeur se seraient repliées de 22,8%, a-t-il poursuivi, notant que l’automobile, premier secteur exportateur (27% des exportations totales), aurait le plus régressé.

En revanche, le HCP fait observer que certains produits des secteurs agricole et de la pêche auraient plutôt profité d'une demande étrangère plus importante, notamment pour les légumes et les fruits frais et les agrumes, en raison du ralentissement des productions espagnoles, françaises et italiennes en manque de main-d'œuvre sur les exploitations agricoles.

Pour leur part, les importations auraient régressé de 4,8%, au premier trimestre 2020, en raison notamment du recul de la facture énergétique qui représente entre 13% et 18% du total importé en valeur.

Au total, le déficit de la balance commerciale se serait creusé sensiblement (+23,8%) au premier trimestre 2020, sous l'effet de la baisse plus conséquente des exportations par rapport aux importations. Cette situation se serait traduite par une baisse du taux de couverture de 11,6 points pour atteindre 49,7%.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate