Menu

Société Publié

Maroc : Les aides médicales de l’AMDH refusées par l’hôpital d’Al Hoceïma

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration / DR.

Un mois après le début de la pandémie du coronavirus au Maroc et la multiplication des initiatives de dons en argent ou en nature, les aides médicales de l’Association marocaine des droits humains (AMDH) à destination de l’hôpital Mohammed V d’Al Hoceïma ont été rejetées par ce dernier. Ce vendredi, l’établissement a en effet refusé de réceptionner ces lots, malgré une réunion en amont avec le délégué de la Santé dans la ville, qui avait «accueilli positivement l’idée» selon le président de l’ONG, Aziz Rhali.

Ces dons étaient destinés à l’établissement hospitalier, dans le cadre d’un programme d’aide initié par l’AMDH au profit d’hôpitaux publics de différentes villes, à Casablanca, Rabat, Jerada, Al Hoceïma et Marrakech. Mais l’initiative pourrait être suspendue, selon le président de l’ONG, qui estime «inconcevable» que des hôpitaux dans le besoin reçoivent ces aides et d’autres régions non.

Par conséquent, l’association dit envisager l’octroi des lots refusés à des cliniques privées d’Al Hoceïma, comme celles d’Imzouren, parmi celles qui prennent en charge gratuitement des malades de coronavirus.

Les lots distribués jusque-là par l’AMDH aux CHU et aux hôpitaux sont constitués principalement de masques médicaux, de solutions hydroalcooliques, de blouses de protection et de casaques, entre autre matériel paramédical et produits pharmaceutiques.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate