Menu

Société Publié

Etats d’urgence sanitaire : A Casablanca, ces produits et denrées alimentaires à portée de clic

Alors que plusieurs magasins fermes en ces temps d’état d’urgence sanitaire au Maroc, plusieurs commerces ont adopté la livraison à domicile, ce qui encourage d’avantage les riverains à rester confinés chez eux. Le point sur quelques produits et magasins disponibles sur Casablanca ainsi que leurs mesures sanitaires.

Temps de lecture: 5'
Photo d'illustration. / DR

Au Maroc, au moment où les autorités appellent la population à rester confinée pour lutter contre le coronavirus, des solutions émergent pour s’assurer de l’approvisionnement, notamment en denrées alimentaires et produits de base. Ainsi, en confinement, les habitudes des Marocains changent avec une ruée vers la livraison à domicile, qui devient ainsi un moyen sûr pour ne pas quitter chez soi.

Ainsi, bien que certains commerces et même plateformes en ligne qui livraient aient suspendus provisoirement leurs activités, d’autres continuent à assurer la relève.

Hausse des commandes pour les fruits et légumes

Ainsi, plusieurs magasins et boutiques en ligne continuent de livrer, jusqu’aux portes des clients, des fruits et légumes. Si les services de la boutique «MarchéExpress», qui livre sur Casablanca et région, sont restés injoignables, un responsable du magasin «Khaddar F’Dar» fait part d’une «hausse des commandes». «Nous livrons actuellement près de 300 commandes sont livrés chaque jour», ajoute note source.

Pour s’adapter à cette situation nouvelle, le magasin prend désormais les commandes «par téléphone et en ligne». «De plus, nous avons augmenté le nombre d’agents pour un prendre un maximum de commandes», ajoute notre interlocuteur.

Quant aux mesures d’hygiène, «le personnel chargé de l’emballage des légumes et fruits respectent les consignes de sécurité sanitaire, en procédant systématiquement à la désinfection du matériel utilisé et des mains», informe-t-on. «En plus des consignes données à nos livreurs, même les sacs utilisés pour livrer nos produits sont aussi désinfectés», précise ce responsable.

Mais si «Khaddar F’Dar» ne livre que sur Mohammedia, Casablanca et sa banlieue, son confrère Biotop propose une zone plus élargie. «Il y a une hausse de la demande et le nombre de panier connait une croissance considérable», déclare Khalid Harbouze, directeur commercial de Biotop, joint par Yabiladi.

Le magasin, qui propose, en plus de Casablanca et sa banlieue, des livraisons vers El Jadida, Marrakech et même Rabat et sa banlieue, affirme aussi veiller «au maximum au respect de l’aspect sanitaire et de propreté». «En plus des méthodes adoptées en interne, nos livreurs sont équipés de gants et gels hydro-alcooliques pour se désinfecter les mains alors que le port de masque est obligatoire», assure Khalid Harbouze. Et d’ajouter que «les livreurs sont aussi appelé à garder une distance nécessaire avec les clients pour renforcer leur confiance», alors que la boutique adoptera bientôt «une solution de paiement en ligne pour limiter aussi l’usage du cash».

Boucheries et poissonneries s’adaptent face à l’état d’urgence

Du côté des boucheries et poissonneries, l’heure est à l’adaptation. Ainsi, un employé de la boucherie casablancaise La Source explique que la boutique a adopté la livraison à domicile sur Casablanca. «Il y a des commandes pour des gens qui souhaitent restés confinés, tandis que la boucherie reste ouverte jusqu’à 17h», ajoute-t-on. Et d’assurer que la boucherie, comme les livreurs, «respectent à la lettre les mesures sanitaires et sont ainsi équipés de matériels pour cela».

De son côté, bien qu’il reconnait une baisse de poisson, la poissonnerie en ligne Samaki, qui livre sur Casablanca, évoque des commandes «considérablement plus élevées qu'auparavant». «Tout le monde est à la maison et veut que de les produits soient apportée à sa porte», précise l’un de ses responsables qui note toutefois que «nos jours, il est un peu difficile de trouver du poisson et des fruits de mer car les autorités ont limité les activités des bateaux de pêche».

Et d’affirmer que la poissonnerie en ligne «s’assure de suivre les mesures d’hygiène alors que ses livreurs évitent tout contact avec les clients».

La hausse constatée pour les spécialistes des livraisons

La ruée vers les services de livraison à domicile est surtout constatée du côté des spécialistes de ce service. Ainsi, Magicourses, société spécialiste du service de courses et présente dans plusieurs villes marocaines, évoque une hausse «spectaculaire» pour ce qui est des denrées alimentaires. «La plupart des commandes concernent désormais la nourriture qui a augmenté de façon spectaculaire», nous indique l’un de ses responsables.

Et d’expliquer que la société continue de s’approvisionner depuis les supermarchés, les épiceries, les boucheries et les marchés et qu’elle «livre les documents et les facteurs et peut même payer les facteurs» à la place des clients.

Côté mesures d’hygiène, notre interlocuteur dit que «tous les livreurs sont obligés de porter des masques et des gants et disposent de gels hydroalcooliques qu'ils utilisent avant et après la livraison». «Ils nettoient également les colis avant de les remettre aux clients», conclut-il.

Si les concurrents de Magicourses, en l’occurrence Jumia et Glovo, n’ont pas été joignables ce jeudi, les deux entreprises ont adressé des mails à leurs clients pour exposer leurs mesures préventives.

«Nous avons formé nos équipes, le personnel des restaurants et les livreurs sur le virus et pratiquons activement des mesures préventives», indique Jumia qui cite notamment le fait de «rester à la maison en cas de maladie», «se laver régulièrement les mains à l'eau et au savon ou utiliser des désinfectants à base d'alcool» ou encore «désinfecter les boxes de livraison sur une base régulière».

Glovo dit, pour sa part, favoriser les «sacs pré-scellés (…) qui garantit le conditionnement optimal des achats» ainsi que «le paiement par carte (…) pour minimiser les contacts».

Les deux spécialistes de la livraison proposent aussi l’option «sans-contact» pour minimiser les contacts entre livreur et client confiné.

La hausse de la demande pour les spécialistes de livraison est aussi constatée au niveau de leurs applications, avec des produits qui deviennent rapidement «en rupture de stock» et des services qui peuvent être rompus au cours de la journée «à cause de la forte demande».

D’autres produits disponibles… pour un confinement réussi !

En plus des fruits et légumes et des viandes, des services pour la livraison des autres produits se poursuivent, à l’exemple de la livraison à domicile des bonbonnes de gaz. «Les épiceries étant toujours ouvertes, la demande reste la même par rapport aux autres périodes», nous confie un responsable du service Allô Gaz, qui continue ainsi à livrer des bonbonnes de gaz partout au Maroc.

Quant aux mesures préventives, la même source précise que dans les déports, «chaque camion est désinfecté au niveau des dépôts par un produit désinfectant». «A la livraison, avant de remettre la bouteille de gaz au client, celle-ci est aussi désinfectée», assure ce responsable avant d’ajouter que les livreurs sont eux-aussi équipés de gants et de gels hydro-alcooliques.

Du côté des produits d’hygiène et de santé, les Casablancais peuvent aussi compter sur «Les Drugstores du Maroc». Spécialisé dans les produits d’hygiène, de santé, de produits cosmétiques, de beauté et soins, le magasin reste ainsi «ouvert tous les jours de 10h à 18h», en plus de son service de livraisons sur Casablanca, Mohammedia, Dar Bouazza et Bouskoura.

«Tout le personnel est équipé de gants, de masques et de gel hydroalcooliques», déclare Wafaa Ghiati, fondatrice de «Drugstores du Maroc». En plus des mesures sanitaires, «nos livreurs n’ont pas le droit, par exemple, de monter ou de rentrer dans les bâtiments», ajoute-t-elle.

Le magasin ayant ouvert en septembre dernier, la responsable confie que «les ventes sont déjà en croissance». «Les gens manquent de produits donc ils en achètent. Ils commandent ainsi des gels hydro-alcooliques, des appareils comme les tensiomètres, des biberons pour les enfants, en plus des shampoings et des gels douches...», explique-t-elle.

Ces services de livraison de différents produits s’ajoutent aux canaux traditionnels, comme les épiceries et les supérettes, qui adoptent aussi, conformément aux directives des autorités marocaines, des mesures préventives.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate