Menu

Santé Publié

Coronavirus : Le Maroc enregistre 40 nouveaux cas, un décès et une guérison

Lors d’un point de presse, Mohamed Lyoubi a insisté sur l’importance du suivi des personnes ayant été en contact avec les cas testés positifs. Il a également abordé le protocole de traitement à base de Chloroquine, soulignant au passage l’importance de respecter le confinement.

Temps de lecture: 2'
Le chef de la direction de l'épidémiologie et de la lutte contre les maladies infectieuses au ministère de la Santé, Mohamed Lyoubi. / DR

Jusqu’à ce mercredi à 18h, le Maroc a enregistré 40 nouveaux cas confirmés de contamination au nouveau coronavirus (Covid-19), portant à 642 le nombre total de cas Covid+ dans le royaume. Le nombre de cas suspects, testés négatifs à ce virus a atteint 2 653 cas, a expliqué le chef de la direction de l'épidémiologie et de la lutte contre les maladies infectieuses au ministère de la Santé, Mohamed Lyoubi, lors du point de presse quotidien.

Et d’annoncer que le Maroc a enregistré un nouveau décès, portant à 37 le nombre de personnes décédées, ainsi que deux cas de guérisons, 26 au total, confirmés par des tests laboratoires. Pour ces guérisons, Mohamed Lyoubi a souligné que leur âge moyen se situe à 43,5 ans, sachant que le plus jeune est un bébé de 9 mois, alors que le plus vieux est un homme âgé de 80 ans.

Des indicateurs sur le traitement à base de Chloroquine bientôt dévoilés

Pour la répartition géographique, le responsable a précisé que les cas testés positifs ont été recensés dans les régions de Casablanca-Settat (181), Rabat-Salé-Kénitra (112), Fès-Meknès (110), Marrakech-Safi (115) et Tanger-Tétouan-Al Hoceïma (39). Les autres chiffres précédemment annoncés pour les autres régions du royaume n’ont pas changé.

La situation d’aujourd’hui a été marquée par la détection de deux premiers cas du nouveau coronavirus dans la région Laâyoune-Sakia El Hamra. Aindi, Dakhla-Oued Eddahab reste la seule région marocaine qui n’enregistre aucun cas pour le moment.

Mohamed Lyoubi a précisé aussi que pour la répartition par état de santé de ces personnes guéries, lors de la prise en charge, 4 personnes étaient sans symptômes, 14 personnes avaient des symptômes bénins alors que 8 étaient dans un état critique. «Elles sont réparties sur la région de Casablanca-Settat (6 cas), Rabat-Kénitra (7), Fès-Meknès (5), Marrakech-Safi (4 cas) et un cas dans chacune des régions de Béni Mellal, Souss-Massa et Tanger-Tétouan-Al Hoceima», a-t-il ajouté.

Le chef de la direction de l'épidémiologie et de la lutte contre les maladies a également abordé la question du traitement à base de Chloroquine, rappelant que ce protocole a été adopté deux jours après l’avis rendu par un comité scientifique réuni à Rabat. «La moyenne actuelle de la prise en charge et de traitement avec ce médicament est de 12 jours. Mais il y a des cas où la guérison s’est faite en 6 jours, et d’autres dont la durée a été de 22 jours», a-t-il assuré. «Il est encore précoce pour évoquer une conclusion ou une impression concernant ce protocole de soin mais nous avons des indicateurs que nous dévoilerons dans les prochains jours», a-t-il promis.

Quant aux cas testés positifs mais asymptotiques, enregistrés au Maroc, Lyoubi a expliqué «ces personnes, au nombre de 70 actuellement, ont été testées positives dans le cadre du suivie des personnes en contact», a-t-il assuré, rappelant l’importance dudit suivi dans le cadre de la stratégie du ministère. «Il faut être vigilant et patient et s’en tenir à ces mesures car elles sont la meilleure solution pour sortir de cette crise», conclut-il.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate