Menu

Santé Publié

Maroc : Les médecins du secteur libéral se mettent à la disposition des hôpitaux publics

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration / DR.

Quatre représentations du corps médical exerçant dans le privé ont annoncé, dimanche, la disposition des praticiens du secteur libéral aux côtés de leurs collègues du public, afin de faire face à la propagation de la pandémie du coronavirus au Maroc.

Parvenue à Yabiladi, cette déclaration est signée par l’Association nationale des cliniques privées, le Syndicat marocain des médecins du secteur libéral, le Syndicat national de médecine générale et le Collège syndical national des médecins spécialistes privés. En soutien aux efforts nationaux contre la pandémie, ces instances déclarent «être dans le même front que leurs consœurs et confrères du secteur public et des Forces armées royales».

Cela dit, les praticiens soulignent que leur engagement ne signifie pas la fermeture de leurs cabinets. En effet, il affirment «la continuité de service via des consultations sur rendez-vous espacés, pour éviter de rassembler des malades à risques et à vulnérabilité différente», mais aussi par le biais de «téléconsultations gratuites plusieurs fois par jour».

Par ailleurs, «les 500 cliniques privées se tiennent à la disposition de l’Etat par toutes leurs capacités matérielles et humaines», indiquent les quatre instances, faisant état de lits de réanimation et de «structures entières dédiées» pour soutenir les efforts de lutte contre la pandémie. Ce dispositif est mis en place parallèlement à la présence de médecins réanimateurs du privé au sein des structures publiques, pour venir en aide aux praticiens sur place.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate