Menu

Politique Publié

Etat d’urgence sanitaire : Arrestation d’un élu communal du PJD

Temps de lecture: 1'
Ville d'Errachidia / DR.

Ce dimanche enregistre la première arrestation d’un conseiller communal opérée dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. Le procureur du roi près du tribunal de première instance de la ville a placé sous mandat de dépôt un élu du PJD de la municipalité d’Errachidia.

L’élu local est poursuivi pour «rébellion par le biais de publications électroniques, incitation à enfreindre les procédures de l’état d’urgence sanitaire et refuser de mettre en œuvre les décisions émises par les autorités publiques».

Le conseiller communal a été interpellé samedi suite à la diffusion d'un post Facebook, la veille, appelant les gens à briser le confinement et descendre dans la rue pour trouver un moyen de subsistance.

Le secrétariat général du PJD, afin d'éviter que la réaction de l’élu d’Errachidia ne fasse tâche d’huile, a immédiatement réagi en rendant public ce dimanche une «note d’orientation» destinée «aux présidents des instances parallèles, aux secrétaires régionaux, provinciaux et locaux, à l’ensemble de ses responsables et élus ainsi qu'à l’ensemble de ces militants et militantes». Un code de bonne conduite durant la pandémie du nouveau coronavirus au Maroc, conseillant aux PJDistes de se comporter conformément «à l'intérêt du pays et des citoyens et rien d'autre».

Article modifié le 2020.03.30 à 01h52

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate