Menu

Société Publié

Coronavirus : L'AMDH dénonce la situation des travailleurs d’un centre d’appel à Marrakech

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration / DR.

De plus en plus de travailleurs d’un centre d’appel à Marrakech lancent des alertes sur leur situation, dans le contexte de l’urgence sanitaire, mettant en garde que leur espace professionnel ne garantit pas assez de conditions pour une prévention efficace. Ayant reçu nombre de ces témoignages via les réseaux sociaux, la section locale de l’Association marocaine des droits humains (AMDH) décrit en effet un espace fermé, où le personnel est en nombre, sans respect des distances recommandées pour limiter la propagation.

Dans un communiqué parvenu mercredi à Yabiladi, l’ONG indique que c’est également le cas dans l’espace de restauration, en plus du fait que la plupart de ces travailleurs doivent emprunter des transports communs pour rejoindre leurs postes. Selon la même source, le personnel a déjà déposé une plainte auprès de son administration pour examiner la question, qui n’a pas encore été tranchée pour le moment. En effet, les salariés appellent leur employeur à s’aligner sur les mesures prises en France, où la société mère a opté pour le télétravail au lieu de la présence physique obligatoire pour tous.

Pour sa part, la section locale de l’AMDH dénonce une «mise en danger de la vie d’autrui». Elle estime que cet appel est «un message clair et un signal qui illustre la détresse de plusieurs travailleurs, qui se trouvent dans l’obligation de prendre de grands risques de contracter le coronavirus  et le transmettre à leur entourage familial». Par la même occasion, l'association appelle l’entreprise-mère à généraliser le télétravail à toutes ses filiales, de manière égale en France comme au Maroc.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate