Menu

Article

Emission spéciale MRE : Les Marocains bloqués loin de chez eux à cause du coronavirus

L’émission spéciale MRE, présentée par Mohamed Ezzouak, est le fruit d’un partenariat entre Radio 2M et Yabiladi.com.

Publié
Photo d'illustration / DR.
Temps de lecture: 1'

Qu’il y a-t-il de plus angoissant que cette pandémie de coronavirus, qui, jour après jour se rapproche de nous, gagnant en intensité et en force de destruction de vie ? A cette question un brin provocatrice, il y a pourtant une réponse censée et évidente : être bloquée loin de son conjoint, de ses enfants, de chez soi, et ne plus pouvoir se déplacer en plein crise sanitaire.

Une angoisse d’autant plus compréhensible pour ces milliers de Marocains d’ici et d’ailleurs qui n’ont aucun horizon fixé. Personne ne sait avec certitude s’il y aura un prochain vol dans les jours qui viennent. Personne ne sait non plus pour combien de temps les frontières seront fermées.

Canada, Etats-Unis, Asie du sud-est, pays du Golfe, Turquie, pays européens, de nombreux Marocains sont bloqués là-bas après avoir été surpris par le couperet soudain sur tous les vols. Des MRE venus au Maroc pour quelques jours se sont également retrouvés bloqués loin de leurs enfants, leur maison, leur travail. Sans parler des MRE d’Italie qui ont dû rebrousser chemin depuis Algésiras.

Cette situation inédite met en exergue l’impuissance des personnes qui souvent se qualifient de «prises au piège». On ne compte plus les témoignages reçus par Radio 2M et Yabiladi.com, les vidéos désespérées reçues sur WhatsApp, les appels à l’aide relayés sur les réseaux sociaux. Il y a aussi, et il faut le souligner, les élans de solidarité au Maroc et à l’étranger pour venir en aide aux échoués aéroportuaires de la pandémie du coronavirus. Beaucoup de Marocains refusant de voir un de leur compatriote jouer le rôle de Tom Hanks dans le film Le Terminal.

Si la réalité mondiale a rejoint la fiction hollywoodienne by Steven Spielberg, cette émission va donner la parole à des acteurs, malgré eux, de ce scénario improvisé.

Réécouter l’émission en podcast :

Invités de l’émission :

Rachid Koukhi est ressortissant maroco-néerlandais, bloqué au Maroc. En voyage professionnel en Colombie, ses enfants et son épouse séjournant momentanément dans le royaume, il a pris le dernier avion pour regagner l’Espagne, en passant par le Mexique.

Dans la péninsule ibérique, il se rend compte que les autorités marocaines avaient déjà fermé la frontière avec l’Espagne. Il a dû, ainsi, aller aux Pays-Bas, y rester deux jours puis regagner le Maroc pour être au moins avec sa petite famille, sans savoir comment cette dernière peut être rapatriée vers son pays de résidence.

Hicham Belkouch vit et travaille à Paris. Surpris à l’annonce de la suspension des vols entre le Maroc et la France, inquiet sur ses proches, il a opté cela dit de rester dans l’Hexagone. Considérant que la France est plus touchée par le coronavirus que le Maroc, il estime que les voyages ultimes avant l’arrêt du trafic aérien peuvent constituer un facteur de risques, à travers d’éventuels transmetteurs du virus.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/