Menu

Politique Publié

Covid-19 : Annahj Addimocrati estime «injustifié» le déploiement d’unités des FAR

Temps de lecture: 1'
DR

Les camarades de Mustapha Brahma sont vent debout contre le déploiement d’unités des Forces armées royales dans certaines villes en appui au déclenchement de l'état d'urgence sanitaire.

C’est une mesure «injustifiée qui pourrait contribuer à intimider les citoyens et semer la terreur parmi eux», affirme le secrétariat nationale d’Annahj Addimocrati dans un communiqué publié au terme de sa réunion du dimanche 22 mars.

L’instance a mis en garde aussi contre le lancement d’une campagne d’interpellation dans les rangs d’activistes du droits de l’Homme sous couvert de l’état d’urgence sanitaire, citant particulièrement le cas de l’arrestation d’un de ses membres à Khénifra.

La formation d’extrême gauche a par ailleurs plaidé pour «une gestion transparente et publique du Fonds créé pour faire face à la pandémie» du Covid-19. Et d’appeler «à orienter l’aide aux couches les plus affectées par les conditions actuelles, tels les travailleurs ayant fait l’objet de licenciement ou de suspension, les journaliers ainsi que les petits agriculteurs».  

Annahj Addimocrati n’a pas raté l’occasion pour régler de vieux comptes avec «l’impérialisme et le libéralisme sauvage» en pointant «l’échec» de sa gestion de la pandémie. En revanche, les camarades ont encensé l’approche de la Chine communiste face au Covid-19. Il est lieu de rappeler que les camarades au pouvoir à Pékin, depuis 1949, ont devancé le Maroc dans l’implication massive de l’armée dans la guerre contre le coronavirus.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate