Menu

Santé     Publié

Maroc : L’état d’urgence sanitaire générale officiellement déclaré

Le ministre de l’Intérieur a déclaré l’état d’urgence sanitaire au Maroc face à l’ampleur de la pandémie du nouveau coronavirus. 

Temps de lecture: 2'
DR

Le ministère de l’Intérieur a déclaré, ce jeudi soir, l’état d’urgence sanitaire générale dans tout le Maroc. Cette mesure décrète ainsi le confinement total à domicile de l’ensemble des citoyens et des citoyennes en prévention contre le coronavirus, avec la suspension de tout mouvement dans l’espace public. Celui-ci sera d’ailleurs fermé à la population, à compter de vendredi 20 mars à 18h et jusqu’à nouvel ordre, selon un communiqué parvenu à Yabiladi.

Cette mesure est également nécessaire pour «maintenir le contrôle» sur cette pandémie, ajoute le ministère, soulignant que l’urgence sanitaire générale «ne signifie pas le blocage de l’activité économique, mais la limitation des mouvements des personnes dans les lieux publics». Ces derniers ne seront désormais autorisés que sur présentation d’un document officiel écrit.

Selon le communiqué, cette autorisation est accordée pour rejoinde les lieux de travail (administrations et établissements ouverts), notamment les usines, les sociétés et les structures du secteur agricole. Elle est également octroyées pour se rendre dans les magasins, les pharmacies, les banques, les stations d’essence, les dispensaires et cabinets médicaux, les agences de télécommunication. La premission est aussi valable pour les professions libérales vitales et les mouvements en direction des point de vente des produits d’hygiène ou d’entretien sanitaire.

Un confinement plus stricte

Par ailleurs, les déplacements professionnels autorisés ne concernent que ceux nécessitant inévitablement une présence physique, ce qui devra être certifié par écrit de la part des employeurs. Quant aux sorties pour l’approvisionnement en denrées ou en médicaments, elles devront se faire dans le secteur du même quartier, souligne le document.

La même source insiste sur l’obligation de respecter strictement ces consignes, à défaut de tomber sous le coup des sanctions pénales prévues par la loi. Dans ce sens, le ministère souligne que les autorités locales, les Forces auxiliaires, la Sûreté nationale et la Gendarmerie royale veilleront à l’application de ces mesures par tous.

Depuis plusieurs jours, les rondes se sont en effet multipliées dans différentes villes et régions, où caïds et forces auxiliaires ont fait le tour de quartiers pour sensibiliser les riverains au confinement sanitaire préventif contre la propagation du coronavirus.

Jusqu’au 19 mars à 21h30, le Maroc a compté 63 cas positifs au coronavirus, avec l’apparition d’épicentres de la pandémie, ce qui signifie le passage à une nouvelle phase de la propagation du virus.

La répartition par régions des cas positifs au coronavirus sur le territoire marocain se décompose ainsi : Rabat-Salé Kénitra (15), Casablanca-Settat (14), Fès-Meknès (12), Marrakech-Safi (6), Souss-Massa (6), Tanger-Tétouan Al Hoceïma (4), Béni Mellal-Khénifra (2), Oriental (1), Guelmim-Oued Noun (1).

Article modifié le 2020.03.19 à 23h58

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate