Menu

Santé   Publié

Maroc : Le directeur d’un hôpital démis de ses fonctions après la vidéo une Marocaine en isolement  

Dans sa vidéo, une Marocaine filme l’état des lieux au sein d’une unité de confinement pour les cas suspects ou atteints du nouveau coronavirus. Les images ont fait l’objet d’une enquête, tandis que le directeur de l’hôpital en question a été démis de ses fonctions pour manquements.

Temps de lecture: 2'
Photo d'illustration. / DR

Depuis quelques heures, une vidéo d’une Marocaine, se trouvant en isolement dans un hôpital public au Maroc, et qui dénonce les conditions de son hospitalisation, fait le tour des réseaux sociaux et des applications de messagerie instantanée.

Dans sa vidéo, cette Marocaine fait le tour de l’unité de confinement où elle se trouve, déplorant le manque d’hygiène au sein d’un service «déserté» par les infirmiers et les médecins. Elle filme aussi ce qu’elle considère comme «des ordures» et des plats de nourriture «délaissés».

La Marocaine montre également sa chambre, décriant le fait qu’on lui aurait «remis un seau et une serpillère» lorsqu’elle s'est plaint de l’absence de nettoyage régulier de sa chambre.

Elle dénonce également le manque d'entretien des équipements, l’absence de pommeau de douche et l’état de la salle de bain, entre autres. Elle va même visiter une chambre voisine en continuant de filmer afin de «dénoncer» l’état de cette unité de confinement.

Le directeur de l’hôpital démis de ses fonctions, la patiente poursuivie

L’auteure de la vidéo dénonce aussi «le comportement des médecins» à l’égard des patients de la dite unité. «Ils s’adressent à nous sans franchir les portes des chambres, apeurés. Ils nous demandent de ne pas s’approcher, pour nous demander ce dont nous avons besoin ? Nous avons besoin de soins ! Pourquoi sommes-nous ici ? Car il n’y a pas de médicament», conclut-elle sa vidéo.

Longue de presque 5 minutes, la vidéo aurait créé un tollé au sein du ministère de la Santé. Une source bien informée au ministère, contactée par Yabiladi, nous informe ce mardi que la vidéo a été tournée depuis un hôpital de Salé, où la patiente se trouve en quarantaine.

Les faits étant avérés, une enquête a été ouverte par le ministère de la Santé qui aurait «démis de ses fonctions le directeur de l’hôpital en question pour manquement», ajoute notre source.

Celle-ci nous informe également qu’une plainte a été déposée à l’encontre de la Marocaine auteure de la vidéo. «Elle a violé la loi en quittant sa chambre et en rompant son isolement. Elle a mis ainsi en danger sa vie et celle des autres patients (de l’unité de confinement, ndlr)», ajoute notre source. «L'état de santé des différents patients est stable et ne suscite aucune inquiétude mais son geste aurait pu aggraver la situation», conclut notre source. 

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate