Menu


Emission spéciale MRE : Les Marocains d’Italie face au coronavirus

L’émission spéciale MRE, présentée par Mohamed Ezzouak, est le fruit d’un partenariat entre Radio 2M et Yabiladi.com.

Temps de lecture: 1' Publié
Aéroport de Rome (Italie) / DR.

Finito la dolce vita in Italia ? Troisième pays le plus touché par le coronavirus après la Chine et la Corée du sud. Onze villes en confinement. 2 502 personnes infectées. 79 morts, principalement en Lombardie (la région de Milan, 55 morts), 18 en Emilie-Romagne, 3 en Vénétie (autour de Venise), 2 dans les Marches (sud-est) et 1 en Ligurie (centre-ouest), a annoncé mardi à la presse le chef de la Protection civile, Angelo Borrelli.

Ouf. Est-ce qu’on peut paniquer maintenant ?… Si certains sont allés faire le plein de pâtes, de riz et autres légumineuses pour ne pas être pris au piège d’une éventuelle pénurie alimentaire, d’autres préfèrent tourner en dérision leur situation de confinement. Les vidéos humoristiques de compatriotes installés à Bergamo et d’autres villes du Nord, se sont multipliés et ont connu un franc succès sur Facebook ou la messagerie Whatsapp au Maroc.

Tourner en dérision une situation de crise sanitaire est peut-être le meilleur moyen de dédramatiser. En effet, le taux de mortalité dû au coronavirus en Italie reste contenu, environ 3% des personnes infectées comme en Chine. D’ailleurs la Chine connait une atténuation sensible de l’épidémie, ce qui laisse présager une sortie de crise sanitaire plus rapide que ce qu’on pouvait craindre il y a quelques semaines.

Et le Maroc dans tout ça ? Un premier cas a été confirmé lundi soir à Casablanca. Dans un premier temps le malade a été présenté comme étant Marocain résident en Italie, mais mardi, il sera précisé par le ministère de la Santé qu’il s’agit d’un Marocain qui était de retour d’un voyage en Italie.

Angoisse, peur, rire, les Marocains d’Italie sont passés par différents type d’émotions. Nous avons justement voulu prendre la température auprès de nos compatriotes avec deux invités.

Réécouter l’émission en podcast :

Invités de l’émission :

Yassine Lafram est président de l’Union des communautés musulmanes en Italie. Basé à Bologne et vivant dans le pays depuis 22 ans, il est à la tête de cette instance qui est considérée la plus haute, chargée de la gestion des affaires religieuses auprès des musulmans en Italie.

En effet, cette structure au statut d’association est chargée de coordonner les politiques entre les différents centre islamiques et culturels des régions italiennes, constituant ainsi le lien entre ces organismes, les pouvoirs publics et le gouvernement.

Fatiha Rouissam est membre de l’association Hilal pour l’action culturelle et sociale en Italie. Vivant à Conegliano (région de Vénétie), elle est également vice-présidente de l’association du Festival maroco-italien, tenu chaque année en Italie avec une programmation artistique, culturelle, mais aussi des rencontres thématiques pour dynamiser l’activité économique et entrepreneuriale entre le Maroc et l’Italie.

Militante active sur le terrain depuis des décennies, Fatiha Rouissam est par ailleurs médiatrice linguistique et culturelle auprès des migrants, notamment marocains, en Italie, ce qui rejoint ses activités associatives centrées sur l’intégration et l’inclusion des personnes migrantes dans le tissu social et économique italien.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/