Menu

Société Publié

Coronavirus : Les écoles françaises au Maroc exigent une période d’incubation pour les élèves à risque

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / DR

Dans un communiqué publié mercredi 26 février sur son site, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) «demande aux élèves et aux personnels qui viendraient [des zones d’exposition au coronavirus] de ne pas se rendre dans leur établissement scolaire pendant 14 jours suivant leur retour».

Elle rappelle que les zones d’exposition au Covid-19 sont la Chine (Hong Kong et Macao compris), Singapour, la Corée du Sud et les régions italiennes de Lombardie (région de Milan) et de Vénétie (région de Venise). L’AEFE indique également avoir, «par principe de précaution, étendu les mesures appliquées à la zone Asie aux zones italiennes de la Lombardie et de la Vénétie».

L’Agence a par ailleurs décidé, «par principe de précaution, le report des échanges scolaires, dans le cadre d’ADN-AEFE, en Asie et vers l’Asie et en Italie et vers l’Italie».

Pour rappel, le coronavirus a tué 2 858 personnes et fait plus de 83 707 contaminations dans le monde, touchant une cinquantaine de pays. Pour enrayer la propagation de ce virus, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande à chacun d’observer de bonnes règles d’hygiène respiratoire. «Se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou avec un mouchoir en cas de toux ou d’éternuement, et jeter le mouchoir immédiatement après dans une poubelle fermée. Il est également très important de se laver les mains régulièrement avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon», préconise-t-elle.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate