Menu

Terrorisme Publié

France : Décès en prison de l’auteur présumé de l’attentat de la mosquée de Bayonne

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration / AFP

Claude Sinké, l’auteur présumé de la fusillade survenue le 28 octobre 2019 à la mosquée de Bayonne, est décédé hier à la prison de Mont-de-Marsan, où il a été placé en détention provisoire deux jours après l’attentat terroriste. Ce jeudi, un communiqué du procureur de la République de Mont-de-Marsan indique que l’homme de 74 ans bénéficiait d’un suivi médical ambulatoire soutenu, «à raison de diverses pathologies».

Le procureur explique que «mercredi 26 février 2020 dans l’après-midi, une brusque détérioration de son état de santé conduisait un médecin à prescrire sa conduite aux urgences du centre hospitalier de Mont-de-Marsan. Celle-ci était immédiatement réalisée. Il y décédait à 21h07».

Par ailleurs, le procureur souligne qu’«une procédure des recherches de la cause de la mort, systématique après le décès d’une personne détenus, a été ouverte». A cet effet, une autopsie sera réalisée, tandis que l’enquête qui s’ensuivra a été confiée au commissariat de police de Mont-de-Marsan.

Quelques jours après l’attentat terroriste, Claude Sinké a été mis en examen par décision d’une juge de Bayonne pour «tentative d’assassinat, de destruction de biens par un moyen dangereux pour les personnes commis en raison de la race ou de la religion, de violences avec usage de menace d’une arme ainsi que du chef de violences sur une personne dépositaire de l’autorité publique», rappelle le communiqué.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/