Menu

Société   Publié

Manifestations populaires : Les foyers de violence se multiplient au Maroc

Les protestations sociales se multiplient au fil des jours et les autorités ont décidé de ne plus tolérer les écarts de comportement. Après les condamnations, mardi matin des émeutiers de Taza, place à ceux de Beni Mellal. 21 jeunes ont été interpellés et ont comparu devant les tribunaux mercredi, suite à des émeutes violentes survenues dans la ville dimanche dernier. Sans parler de la condamnation du jeune Abdessamad Haydour Face à ce problème social, l’AMDH revendique une intervention de l’Etat en faveur de la jeunesse.

Temps de lecture: 3'
DR

C'est au tour de Beni Mellal. Cette petite ville pourtant calme jusque-là est rentrée dans la danse des mouvements populaires portant une forte empreinte de violence. Les jeunes de la ville ont manifesté le 12 février dernier. Pourtant pacifique au départ, tout a dégénéré avec l’arrivée des casseurs, qui ont mis la ville sens dessus dessous. Selon le rapport d’un habitant à l’Economiste, «une bataille rangée a opposé les forces de l’ordre et les habitants pendant des heures».

Le conflit s’est soldé par de nombreux dégâts matériaux : vitrines commerciales cassées, guichets automatiques vandalisés, agences bancaires pillées... 21 jeunes ont été interpellés dimanche et ce n’est que 48 heures plus tard que les familles ont été prévenues. Pour eux, il faut chercher ailleurs, les vrais coupables des émeutes du 13 février. Ces jeunes étaient censés comparaitre ce mercredi devant le tribunal de première instance de la ville.

Ceci arrive alors que les émeutiers de Taza ont été condamnés, mardi matin, par le tribunal de première instance de la ville, suite aux soulèvements populaires qui ont eu lieu à Taza ces dernières semaines. Au total, 17 jeunes ont endossé des condamnations de 4 à 10 mois de prison avec sursis, assorties d’amendes allant de 3000 à 500 DH.

«Verdict trop agressif»

«Il y en a qui n’ont pas signé le procès-verbal de la police, donc ils ne reconnaissaient pas les faits qui leurs sont reprochés», explique Khadija Riyadi, présidente de l'AMDH. «Ce qui n’est pas étonnant puisqu’ils n’ont pas été arrêtés en flagrant délit. La police est rentrée dans les maisons… la responsabilité est partagée», poursuit-elle.

Le cas qui alarme encore plus est celui du jeune Abdessamad Haydour, condamné à 3 ans de prison ferme, assortie d’une amende de 10 000 DH pour insulte à la personne du roi. «Ce verdict est trop agressif. C’est inacceptable !», clame Mme Riyadi. «Tous les chefs d’Etat du monde se font insulter et ce n’est pas ainsi qu’on traite les gens dans un pays démocratique», déclare-t-elle. Faisant allusion à la nouvelle constitution, elle poursuit : «on nous a chanté que les choses avaient changé, que le roi n’était plus une personne sacrée, on a parlé de liberté d’expression…et on vit encore des choses de ce genre. Voilà la preuve que rien n’a changé», assure Mme Riyadi.

«Réfléchir à des solutions»

Le ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser, considère que les évènements survenus à Taza ont été «démesurément amplifiés, particulièrement par les médias électroniques», rapporte l’Economiste. «L’exécutif a mis sur pied une commission composée de responsables gouvernementaux, d’élus et de représentants des habitants en vue de résoudre les problèmes pressants et de réfléchir à des solutions idoines aux problématiques sociales de Taza», a déclaré M.Laenser.

Le ministre de la Justice, Mustapha Ramid, a annoncé que les autorités judiciaires chargées d’enquêter sur les évènements de Taza ont fait preuve de beaucoup de retenue. «Il n’ont procédé aux arrestations, qui étaient limitées, que lorsqu’il y avait assez des preuves (témoins et enregistrements vidéo notamment), l’objectif étant de garantir des procès équitables», a-t-il déclaré. Ce dernier a «déploré le fait que la culture de protestation pacifique ait cédé la place à des pratiques violentes, préconisant pour y remédier, l’ouverture d’un débat national incluant toutes les composantes de la société».

A cela, Khadija Riyadi répond que ces jeunes ont compris que la manifestation pacifique ne paye pas, puisqu’elle laisse les autorités indifférentes. Même si les méthodes employées semblent ne pas trouver un écho favorable auprès des hommes du pouvoir, Mme Riyadi soutient : «les autorités locales et gouvernementales ne les écoutent pas. Soit ils feignent de vouloir répondre à leurs doléances, soit ils font des promesses qu’ils n’honorent jamais. Ce sont eux qui peuvent trouver des solutions et non les gens pauvres qui n’ont absolument rien».

Jusqu’auboutistes

Faisant allusion aux interventions policières, Nourredine Saadi, qui se dit appartenir au Mouvement du 20 février, dénonce que «ces actes de violence ont été prémédités pour casser le mouvement pacifiste du 20 février et surtout ses membres actifs». «Nous sommes solidaires avec tous les militants dès lors qu’ils respectent nos principes, qui sont la lutte contre la corruption et un plus grand assainissement de la vie publique», assure-t-il.

Le mouvement projette de poursuivre les manifestations dans plusieurs autres villes du pays. Ils se sont regroupés récemment à l’ancienne Medina de Casablanca pour lancer l’appel à manifestation. 

Voyons
Auteur : Mehdi1999
Date : le 16 février 2012 à 16h59
Voyons ce qui va ce passer dans le Rif , je sais qu'à leur ou j'écris ce post , des renforts de Police ont étaient envoyais dans les princiapales ville Rifaine , pourtant la région est etonnament calme , si une étincelle comme celle de Taza arriverais , ça ne serais pas une ville ou un village mais tous le Rif comme en 1984 ou Hassan II n'a pas hésité à tirer au canon et à envoyer les avions de chasse pour faire peur , j'avais 11 ans et je me rappel de ça ainsi que des couvres feux la nuit sans parler des bruits d'explosions et de coup de feu des mitraillettes , à cette époque ce sont toute les villes du Rif qui ce sont soulevée contre un Roi , aujourd'hui je suis surpris que ma région reste calme devant la misère dans une région qui ne connaissaient pas ça contrairement à de nombreuses régions .Je sais une chose si la fièvre arrivais au nord je pense que les gens prendrons les armes et que la situation sera très différentes qu'en 84 par exemple je parle de cette date car à l'époque j'étais trés jeune et je me souviens de cette panique sur le visage de mes parents la nuit devant le bruit continuelle d'armes à feux de la part des soldats mais aussi de la part de nombreux rifains qui sont encore armée à ce jour ainsi que cette adolescent écrasée par un véhicule de l'armée juste derrière la maison familliale et voir ma grand mère criant devant ce jeune de 15 ans le corps écrasées par ces soldats. Et pour un jeune de mon âge voir le corps d un enfant écrasée par un véhicule de l'armée m'avais énormément choqué , lorsque je parle de ça beaucoup de marocain me disent qu'ils n'étais pas au courant de ça , je leur répondais tous simplement qu'à l'époque la région à étais bouclée par le sud l'est et le nord avec Melilla , mes parents avais tenter de se réfugier à Melilla chez une tante mais impossible de s'y rendre devant tant de barrage milliaire et une frontière complètement bouclais .a l'époque YouTube les téléphones avec caméras n'existais pas l'information étais plus contrôlais qu'elle ne l'est maintnant .
Si comme je l'ai dit des manifestations ce passée au Nord le gouvernement ainsi que le Roi devrait sérieusement s'inquièter .
Il serais si simple de créer un système de formation pour les jeunes chômeurs ainsi que d'une sorte de revenu universel à tous les marocains comme cela ce fais en Europe , même en Espagne avec la crise le revene est de 400€ et en France environs 500€ , les ressources sont possible ? Si on a trouvais des milliards d'euros pour un TGV qui ne va pas servire à la population qui vivent toute l'année au Maroc mais qu'au gens qui aurons les moyens de mette 400 ou 500 DHS le tanger Casablanca . La survie du pays passe par la formation des jeunes car c est l avenir du pays et non pas un problème , la jeunesse est la solution aux problèmes structurel du pays , un jeune instruit et formée sera plus à même de se prendre en charge pour cela il faudra créer un font d'indemnisations ainsi que d'une campagne de formation massive , le maroc sais trouver de l'argent quand il le veux bien , et ce ne sont les coups d'annonces qui vont changer les choses , c'est bien que RENAULT est ouvert une usine mais elle ne bénéficieras qu'aux jeunes de la régions tanger tatouant .
Il y a des projets en cours qui ne servent à rien mais uniquement à faire plaisir à une classe bourgeoise qui veulent un TGV , un centre commercial de luxe dans tel ou tel ville , il faut arrêter le gâchis je ne veux pas voir le bordel chez moi comme en Tunisie (j'y étais en Janvier ) la révolution c'est transformais en catastrophe les grands employeurs étrangers ont mis la clés sous la portes et des milliers et milliers de gens ce retrouvent au chômages , personnellement je préfère vivre dans un pays dirigeais Par un dictateur et manger à ma faim tout en travail qu'en aillant la démocratie et vivre dans la faim et la misiere comme en tunisie et en égypte .
Imaginais au Maroc le tourisme s'écroule , les étrangers qui ont investis au Maroc partent et les MRE n'envoient plus de devises car la situation économique c'est détériorais de telle façon que cela dissuades tous les MRE d'envoyer des dévies et ce retrouver avec un DHS d'évaluer à cause de la crises donc hausse des prix , misère manifestation etc....
Le Roi est très mal conseillais ceux qui entoure M6 ne viennent que pour leurs propres interets personnel . ( un membre de ma famille bosse au Palais et il me dit que de tres nombreuses familles viennent pour plaider telles ou telles choses pour leurs intérêt péronnelle comme la famille Azoulay qui s'y rend très souvent)
Bref nous avons un roi mais il est manipulées par ceux qui mettent notre pays dans la merde .
Si le gouvernement ne trouve pas une solution très rapidement , pour ceux qui s'étonne de ne pas voir cette Info à la Télé la verrons sur CNN ou Aljazira si c'est ce qui les intéressent mais honnêtement pourquoi être surpris de cet article , prenais votre téléphone et appelée au pays pour ceux qui y ont de la famille et vous entendrais les difficultais des gens à vivre pas besoins de lire ou de voir à la TV qu'il y a des problèmes , les meilleures Infos sont celles des gens qui rencontrent des problèmes au pays .
protesta et siesta
Auteur : Yahya Al Maghrib
Date : le 16 février 2012 à 16h55
La culture de la protestation comme dirait maître Ramid, fruit des chaînes satellitaires et de l'école publique, fera de notre pays, un grand souk de geulards en mal d'existence.
petit a petit
Auteur : samsung38
Date : le 16 février 2012 à 15h40
le nouveau gouvernement vient tout juste d'etre mis en place...!
qui veut aller loin menage sa monture.
ce qui est sûr...
Auteur : MOHAMMED
Date : le 16 février 2012 à 12h18
Ce qui est sûr, c'est que ce n'est pas sur RTM ou 2M que tu vas avoir un écho de la grogne sociale au Maroc...
Grand soir
Auteur : ElChamali
Date : le 16 février 2012 à 10h13
@Sylvester

Je vois que les révolutionnaires s'emballent et s'y voit déjà : )
S'ils n'y avait pas ces sites pour nous apprendre que la violence se multiplie ? Tu n'imagines pas le calme qui règne dans les grandes villes du Maroc.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com