Menu

Société Publié

Fin de quarantaine pour les Marocains rapatriés de Chine

Temps de lecture: 1'
L'unité de confinement à l'hôpital militaire Mohammed V de Rabat. / Hespress

Fin de la quarantaine pour les 167 étudiants établis à Wuhan, qui ont été rapatriés au Maroc, début février. 

Selon l’un des Marocains, qui se trouve à l’hôpital militaire Mohammed V de Rabat, ils ont été informés qu’ils pourront rentrer chez eux dès demain, samedi, après avoir passé 20 jours en isolement. «Tout le monde est saint et sauf», nous assure-t-il, affirmant être en contact aussi avec les Marocains se trouvant à Meknès.

Mais à la question de savoir si elle compte se réinstaller au Maroc, notre source nous annonce qu’«il y a certains qui veulent rentrer prochainement». «On va retourner en Chine malgré nous», ajoute-t-elle.

«Notre travail et notre vie son là-bas. Nous ne pouvons pas tout laisser tomber», explique encore notre interlocuteur. Et d’affirmer que «dès que les autorités chinoises ouvriront les aéroports, plusieurs vont retourner en Chine».

Cette information de la fin de la mise en quarantaine pour ces Marocains est confirmée à Yabiladi par une autre source proche du dossier.

Les Marocains résidant à Wuhan ont été rapatriés le 2 février sur instruction du roi Mohammed VI. Le souverain avait présidé, le 27 janvier, une séance de travail consacrée à la situation de ces ressortissants résidant à Wuhan, foyer du Coronavirus, qui a été mise en quarantaine par les autorités chinoises.

Le ministère chinois de la Santé, cité par Le Monde, a fait état ce vendredi 21 février de 118 décès supplémentaires en Chine en vingt-quatre heures, ce qui porte à 2 236 le nombre total des morts dans le pays (hors Hong Kong et Macao). De plus, 889 nouveaux cas de contamination ont été confirmés, tandis que plusieurs autres Etats, comme les Emirats arabes unis, l’Egypte et l’Iran, ont annoncé des cas détectés.

Pour rappel, plusieurs universités chinoises ont annoncé qu’elles ouvriront des formations à distance pour permettre aux étudiants, notamment étrangers, de poursuivre leurs études en attendant l’amélioration de la situation en Chine.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate