Menu

Terrorisme Publié

Allemagne : Douze personnes d’extrême droite arrêtées pour projets d’attentats

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration / John MacDougall - AFP

Douze personnes de nationalité allemande ont été arrêtées, vendredi, dans le cadre d’une enquête sur un groupuscule d’extrême droite, soupçonné de préparer des attentats visant «des responsables politiques, des demandeurs d’asile et des musulmans», a annoncé le parquet fédéral antiterroriste de Karlsruhe (Bade-Wurtemberg) en Allemagne.

Selon Le Monde, quatre de ces suspects sont soupçonnés de constituer «une association d’extrême droite à caractère terroriste», tandis que les huit autres auraient exprimé leurs dispositions à apporter un soutien «financier» ou «une aide pour se procurer des armes». Créé en septembre 2019, ce groupuscule a en effet eu pour but d’«ébranler l’ordre de l’Etat et de la société en Allemagne et, à la fin, de le renverser», indique un communiqué du parquet fédéral.

«Des attentats dont le dispositif concret n’a pas été précisé jusqu’ici devaient être commis contre des responsables politiques, des demandeurs d’asile et des personnes de confession musulmane afin de générer une situation proche de la guerre civile», a encore fait savoir la juridiction, citée par Le Monde. «Les suspects se sont rencontrés personnellement à plusieurs reprises et à différents endroits» pour discuter de leurs projets. Avant cette annonce, le parquet a fait état de perquisitions dans treize lieux, sur cinq Länder, dont la Bavière et la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, le Land le plus peuplé d’Allemagne, rappelle le média français.

Les inquiétudes sur une montée du terrorisme d’extrême droite armé sont grandissantes en Allemagne. En juin 2019, l’ancien député pro-migrants Walter Lübcke a d’ailleurs été tué par une balle dans la tête à son domicile, ce qui a donné lieu à un déchaînement de commentaires haineux sur les réseaux sociaux. Favorable à la politique d’accueil menée par la chancelière allemande, celui qui est devenu préfet était connu pour ses discours virulents envers les milieux conservateurs. Son assassinat a été suivi par l’arrestation d’un néonazi.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate