Menu

Société Publié

Koweïtien accusé de pédophilie ayant fui le Maroc : El Hassan Abyaba se veut rassurant

Temps de lecture: 1'
Le porte-parole du gouvernement El Hassan Abyaba. / DR

Jeudi, le ministre de la Culture, de la jeunesse et des sports, porte-parole du gouvernement, a été interrogé sur l’affaire du ressortissant koweïtien accusé de détournement et de viol de mineure à Marrakech, qui a réussi à s’enfuir vers son pays après avoir bénéficié de la liberté provisoire.

«La question est entre les mains du pouvoir judiciaire et le gouvernement ne peut pas intervenir, car le pouvoir judiciaire agit conformément aux lois», a réagi El Hassan Abyaba aux questions des journalistes, lors du point de presse hebdomadaire après le Conseil du gouvernement. «Le pouvoir judiciaire a de multiples moyens de s'acquitter de ses tâches en vue d'un procès équitable», a ajouté le ministre.

Âgé de 24 ans et accusé de détournement et de viol d’une mineure de 14 ans à Marrakech, le Koweïtien a été arrêté en décembre pour des faits datant de juillet 2019.

Le 28 janvier, après avoir reçu un engagement écrit de la part de l’ambassade de son pays, le ressortissant koweïtien a bénéficié de la liberté provisoire. Il aurait réussi, quelques jours plus tard, à regagner son pays, ce que dénonce aujourd’hui l’Association marocaine des droits humains, qui veut se constituer en partie civile dans ce procès.

Article modifié le 2020.02.14 à 15h32

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com