Menu

Société Publié

Italie : Matteo Salvini devant la justice pour «séquestration» de migrants

Temps de lecture: 1'
Matteo Salvini, ministre de l'Intérieur. / Ph. Guglielmo Mangiapane – Reuters

L’ancien ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini est dans le collimateur de la justice de son pays. L’actuel chef du parti de la Ligue (extrême droite) devrait être renvoyé en justice pour avoir bloqué un bateau de migrants quand il était ministre de l’Intérieur, indique l’Agence France-Presse.

Le Sénat italien a décidé de statuer sur cette affaire. Le résultat officiel du vote sera communiqué ce jeudi à 19 heures (heure de Paris), «mais le tableau électronique des votes vu par plusieurs journalistes de l’Agence France-Presse (...) indiquant que le résultat du scrutin a permis d’établir clairement son renvoi en justice, confirmé par tous les médias italiens», indique l’AFP.

Matteo Salvini a toutefois revendiqué sa décision, mercredi devant les sénateurs. «Je n’irai pas dans cette salle de tribunal pour me défendre, j’irai pour revendiquer avec orgueil ce que j’ai fait», a-t-il lancé aux sénateurs, insistant sur le fait que c’était son «devoir» de défendre les frontières du pays quand il était ministre de l’Intérieur.

Un tribunal de Catane, en Sicile, l’accuse «d’abus de pouvoir et de séquestration de personnes» pour avoir bloqué l’été dernier, durant plusieurs jours, 116 migrants à bord d’un navire des gardes-côtes italiens, le Gregoretti. Quelques dizaines de migrants avaient pu être évacués pour raisons médicales, mais les autres étaient restés sur le navire près d’une semaine, faute d’autorisation de débarquer.

L’ancien ministre encourt quinze ans de réclusion.
Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com