Menu

Economie Publié

Modèle de développement : La CGEM plaide pour la consolidation du rôle du secteur privé

Temps de lecture: 1'
La CSMD poursuit ses séances d'écoute par une réunion avec les représentants de la CGEM. / MAP

Le nouveau président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj a appelé, mardi à Rabat, à consolider le rôle du secteur privé et de l'entreprenariat dans le cadre du nouveau modèle de développement.

«Nous vivons aujourd'hui une crise de confiance. Nous avons proposé de consolider le rôle du secteur privé et de l'entreprenariat et de les placer au cœur du nouveau modèle de développement», a-t-il déclaré à la presse à l'issue d'une réunion de la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) avec les représentants de la CGEM.

Il est important «de marquer une rupture avec le modèle actuel», à travers le renforcement du rôle de l’État, l'intégration du secteur informel, l'instauration d'un nouveau modèle de développement axé sur la solidarité, l'efficacité et la transparence, l'intégration des jeunes et de la femme ainsi que le renforcement du rôle de la culture, a-t-il souligné.

Et de rappeler que la CGEM a élaboré une vision, basée sur une approche participative et inclusive autour du nouveau modèle de développement, afin de «générer plus de richesses au profit de l'ensemble de la société et de créer une société prospère et solidaire axée sur le citoyen et l'entrepreneur».

La CSMD avait décidé, le 24 décembre dernier, d'écouter les institutions et forces vives de la nation incluant les partis politiques, les syndicats, le secteur privé et les associations et ce, dans un esprit d'ouverture et de construction commune. Cette écoute large et ouverte vise à recueillir les contributions et les avis des parties sollicitées en vue d'élaborer un modèle de développement, avait indiqué la Commission.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com