Menu

Société Publié

Décès à Settat d’un individu placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête judiciaire

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / DR

Un individu placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête judiciaire est décédé, tôt dimanche, à l’hôpital provincial de Settat, apprend-on auprès de la préfecture de police de la ville.

La police judiciaire a placé le suspect en garde à vue sur ordre du parquet compétent à la disposition de l’enquête pour son implication dans une affaire de coups et blessures à l'arme blanche en raison de conflits de voisinage, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué. 

Le mis en cause a affirmé, lors de sa garde à vue, qu’il avait ingéré de la «mort-aux-rats» avant son arrestation, croyant que la victime est décédée, ce qui a nécessité son transfert en urgence à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires avant son décès.

Le service préfectoral de la police judiciaire de Settat a ouvert une enquête sous la supervision du parquet compétent, précise la même source, relevant que plusieurs co-détenus placés en garde à vue auxquels le suspect a confié qu’il a ingéré la substance toxique ont été entendus et que les enquêtes et expertises scientifiques ont été menées.

La dépouille a été déposée à la morgue pour autopsie, conclut la DGSN.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com