Menu

Politique Publié

L’Espagne sollicite l’aide du Maroc pour freiner l’immigration en direction des Canaries

Temps de lecture: 1'
Fernando Marlaska et son homologue marocain Abdelouafi Laftite. / Ph. MAP

Le ministre espagnol de l’Intérieur a effectué hier sa huitième visite au Maroc, depuis sa nomination à ce poste en juillet 2018. Comme lors de ses précédents déplacements, le dossier migratoire était au centre de ses entretiens avec son homologue marocain Abdelouafi Laftite.

Une fois de plus, Fernando Marlaska n'a pas dérogé à la règle. Il a commencé par saluer l’«importante coopération» du royaume dans la baisse significative de plus de 50% en 2019 des embarcations de migrants qui échouent sur les côtes espagnols. Toutefois, il a reconnu que la «route des Canaries» préoccupe maintenant son gouvernement.

Les chiffres officiels, publiés cette semaine, font état de l’arrivée de 708 personnes, soit 17 fois le nombre enregistré en 2018, rapportent des médias ibériques.

Pour éviter de vivre le scénario de 2005, l’Espagne tente de convaincre le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal de jouer le gendarme pour protéger les Îles Canaries. «Nous étudions et mettons en œuvre tous les moyens de coopération» avec ces pays qui sont «les plus touchés par les foyers migratoires et les réseaux de trafic de personnes», a souligné le ministre espagnol dans des déclarations à la presse.

Et de préciser que son pays avec la coopération des trois Etats «essaie de garantir la sécurité des personnes qui sont instrumentalisées par les mafias et lutter contre ses mafias».

Marlaska a également défendu les opérations d’expulsions de migrants vers le Maroc, affirmant qu’elles sont «conformes à la loi» et sont accomplies dans «le respect des droits et libertés». Le ministre a toutefois refusé de révéler à la presse le chiffre des Marocains sans papiers refoulés dans le cadre de ses opérations.

Pour sa part, le ministre Laftite s’est félicité du niveau des relations entre Madrid et Rabat. «Nous sommes en parfaite harmonie sur la quasi-totalité des points, et nous continuons à travailler ensemble pour une coopération dans tous les domaines qui intéressent nos deux pays», a-t-il déclaré.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate