Menu

Société Publié

Deux ateliers de formation à Rabat sur la planification urbaine sensible au genre  

Temps de lecture: 1'
L'un des ateliers de formations organisés par l'association Jossour FFM et ONU Femme au Maroc. / DR

Dans le cadre du projet «Rabat, ville sûre et sans violence pour les femmes et les filles», initié par l'Association Jossour FFM, en partenariat avec l'ONU Femme au Maroc, deux ateliers de sensibilisation et de renforcement des capacités des femmes des collectivités locales et de groupes communautaires ont été organisées à l’Ecole Nationale d’Architecture de Rabat les 28 et 29 janvier.

Un communiqué de l’association, parvenu ce jeudi à Yabiladi, informe que quatre organisations de la société civile, élues des communes et architectes ont bénéficié de ces formations. Objectif ? «améliorer leurs capacités à évaluer leurs besoins, afin d’assurer l’accès des femmes aux services publiques et aux espaces urbains tout en développant des outils de plaidoyer pour la promotion des services locaux sensibles au genre au profit des femmes et des communautés locales», explique-t-on.

Les bénéficiaires seront ainsi «amenés à planifier, concevoir et mettre en œuvre des projets urbains au niveau de la ville et des collectivités locales de la région de Rabat, de Salé, Kenitra».

Les ateliers de cette formation ont, pour leur part, rassemblé une centaine de personnes, des hommes et des femmes professionnelles des aménagements urbains tels que les architectes, les professionnels de la commune de Rabat, la direction de l’urbanisme, l’agence urbaine de Rabat et des étudiantes en architecture, ainsi que quatre organisations de la société civile au niveau de la ville de Rabat.

«L'objectif de ces ateliers est de lancer un débat et de sensibiliser à la fois les élus et les salariés du secteur de la planification de la ville de Rabat sur la nécessité d'intégrer le genre dans l'urbanisme et d'assurer la pérennité des procédures en milieu urbain tout en posant un budget spécial dans le but d’assurer l’accès aux espaces publics en toute sécurité et sûreté» a déclaré la coordinatrice du projet, Samira Achour, cité par le communiqué.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com