Menu

Société Publié

Vague de froid en Europe : Les organisations musulmanes se mobilisent pour les SDF

En 2011, près de 400 personnes sans domicile fixe ont trouvé la mort dans les rues françaises alors qu'en 2006, Nicolas Sarkozy avait promis qu'il n'y aurait plus aucune personne dans les rues. Alors que l'UMP est occupé à s'attaquer à la communauté musulmane de France, des associations composées en parti de musulmans, comme le Secours Islamique France s'occupe de venir en aide à ces personnes exclues des priorités du gouvernement de Sarkozy.

Temps de lecture: 3'
Près de 400 SDF sont morts en France en 2011

«Je veux, si je suis élu Président de la République, que d’ici à deux ans, plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d’y mourir de froid parce que le droit à l’hébergement, c’est une obligation humaine», avait déclaré Nicolas Sarkozy en 2006 lorsqu’il était candidat à la présidentielle. De belles promesses qui ont bien disparu. Le week-end dernier, un SDF de 56 ans a été retrouvé mort sur le palier d'un immeuble en région parisienne. C’est la cinquième victime depuis la vague de froid qui touche actuellement l’hexagone.

Depuis une estimation de la Fondation Abbé Pierre en 2011, il y aurait aujourd’hui 133 000 personnes sans domicile fixe en France. En 2011, près de 400 SDF ont trouvé la mort dans les rues françaises contre 243 en 2007, quelques mois après le discours de Nicolas Sarkozy.

Nicolas Sarkozy promettait zéro SDF en 2006

Le droit au logement

Alors que Claude Guéant et l’UMP continuent d’attaquer les Musulmans en vue de récolter des voix du Front National pour les prochaines élections présidentielles, au lieu de trouver des solutions pour éviter que les gens ne meurent de froid dans la rue, des associations comme le Secours Islamique France (SIF) se battent au quotidien pour venir en aide aux SDF notamment dans le 91 et 93 en région parisienne. «Nous, nous ne sommes pas dans la réaction mais dans l’action», lance Djilali Benaboura, coordinateur des Missions Sociales France du SIF refusant de commenter les promesses non tenues du Président Nicolas Sarkozy. «Il n’y a à ce jour aucun président qui n’a pu supprimer l’expulsion des gens de leur logement et leur garantir d’avoir des revenus fixes. Il n’est pas normal que les maires des communes ne veulent pas construire de logements sociaux parce que le logement, ça devrait être un droit pour tous», poursuit-il.

Il y a une semaine, le niveau 2 du plan hiver a été activé en Ile-de-France, un niveau correspondant à des températures se situant entre -10 et -18 degrés. Le Secours Islamique a décidé d’ouvrir un gymnase dans le 93 pour accueillir des SDF et leur permettre d’être au chaud. Des équipes de salariés et de bénévoles sont mobilisés pour leur venir en aide sur place du lundi au dimanche, de jour comme de nuit. Ces équipes organisent également des tournées dans les rues pour aller à la rencontre des SDF qui ne se rendront pas dans les abris et leur apportent à manger et des couvertures. 20% des salariés du SIF sont des non-Musulmans. L’association compte au total près de 300 bénévoles, des postes ouverts à tous sans aucune distinction religieuse, et reçoit de l’argent de donateurs français quelque soit leur origine, tient à préciser Djilali Benaboura.

Les mosquées ouvrent leurs portes

Du côté de la Belgique qui n’est pas épargnée par la vague de froid, les Musulmans ont également décidé de se mobiliser pour venir en aide aux sans-abris. Fouad Ahidar, parlementaire bruxellois d’origine marocaine a exhorté l'Exécutif des musulmans de Belgique à encourager les communautés musulmanes du pays à ouvrir leur mosquée pour accueillir et s’occuper des SDF. Suite à cet appel, la mosquée Arafat de Molenbeek a mis 50 lits à disposition des nécessiteux, relève le site islamic events.be. Deux autres mosquées à Liège ont également ouvert leurs portes aux nécessiteux et leur ont servi des boissons et des repas chauds. Un geste symbolique qu’une mosquée française a également décidé d'imiter, rapporte le site Mejliss : la mosquée de Sainte Geneviève-des-Bois dans l’Essonne a également ouvert ses portes aux SDF pour leur offrir le gîte et le couvert.

Choc de l'ignorance

Interrogé sur les dernières déclarations de Claude Guéant sur les civilisations, Djilali Benaboura répond : «Moi mon premier soucis c’est de savoir comment faire fonctionner le chauffage de notre centre d’accueil et si les personnes que nous accueillons pourront prendre leur douche. Chez le Secours Islamique, on mise sur la diversité, on fait de la laïcité inclusive et non exclusive. La France est diversifiée et multicolore, on vit tous sur la même planète», déclare-t-il avant de dénoncer non pas le choc de civilisation comme l'a évoqué Claude Guéant dans ses propos, mais plutôt «un choc de l’ignorance».

Mallaury Nataf a bénéficié de l’aide du Secours Islamique France

Yabiladi a voulu savoir si la médiatisation récente de l’actrice Mallaury Nataf devenue SDF et qui a également déclaré avoir récupéré de la nourriture au SFI , avait permis de mettre plus en lumière les actions menées par l’association.

« On ne divulgue pas le secret professionnel. Si elle contente d’avoir bénéficié de notre aide, ça nous fait chaud au cœur mais pas plus que ça. On ne médiatise pas les gens sur la misère. On n'a pas le droit de faire du bien dans l’ostentation », déclare Djilali Benaboura.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com