Menu

Santé Publié

Maroc : L’ONSSA dresse son bilan annuel des contrôles et saisies

Temps de lecture: 2'
Photo d'illustration / DR.

Dressant un bilan des activités de contrôle réalisés tout au long de l’année 2019, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) indique avoir procédé à 74 799 opérations de contrôle. «Celles-ci ont concerné un total de plus de 13 millions tonnes de produits alimentaires, dont 17 641 tonnes ont été détruites ou refoulées», indique un communiqué parvenu à Yabiladi, ajoutant que «2 243 procès-verbaux d’infractions ont été dressés et transmis au Parquet».

L’ONSSA explique que les opérations de destruction des produits impropres à la consommation sont motivées par l’origine inconnue de ces denrées, «le non-respect des conditions de conservation et de stockage, l’expiration de la péremption et le non-respect de l’étiquetage». La quantité de ceux importés ayant subi un contrôle s’élève à plus de 8,4 millions de tonnes. 11 388 tonnes parmi eux se sont avéré non-conformes et ont été refoulées.

Par ailleurs, 256 millions de plants importés ont subi un contrôle. Pour leur part, «les services vétérinaires de l’ONSSA ont contrôlé tous les animaux importés, dont 61 167 têtes de bovins, plus de 9 millions de poussins et de dindonneaux d’un jour. De même, plus de 4 millions de tonnes de produits destinés à l’alimentation animale ont été contrôlés», indique l’institution.

En termes d’exportation, «plus de 3 millions de tonnes de produits alimentaires ont été contrôlés et ont abouti à la délivrance de 139 845 certificats sanitaires et phytosanitaires». Dans ce sens, l’ONSSA fait état de 1 157 nouvelles autorisations délivrées sur le plan sanitaire.

Dans le cadre du programme de suivi et de contrôle des établissements autorisés sur le plan sanitaire, l’ONSSA ajoute avoir effectué «3 218 visites de contrôle de conformité sanitaire des établissements autorisés». Ces démarches ont donné lieu à la suspension de 40 autorisations et au retrait d’autres au niveau de 89 établissements.

Dans un autre registre, cinq matières actives composant des pesticides ont été enregistrées. «Ceci porte à 48 le nombre de pesticides retirés du marché marocain», selon l’ONSSA. Dix tonnes de pesticides non conformes ont été également refoulées en 2019, parallèlement à la destruction de 136 tonnes de pommes de terre et 125 de menthe, à cause du taux élevé des résidus de ces substances.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com