Menu

Politique Publié

Libye : Le gouvernement Haftar se fait à nouveau l’avocat du Maroc

Temps de lecture: 1'
Khalifa Haftar / DR

Sur le dossier libyen, le gouvernement du maréchal Khalifa Haftar, basé à Benghazi, s'est avéré le meilleur allié du Maroc. L’exécutif continue de couvrir d’éloges les efforts consentis par le royaume dans la résolution de la crise que connait le pays maghrébin.

Il vient d’en apporter une nouvelle marque dans le communiqué publié au terme de la réunion entre le Premier ministre, Abdellah Abderrahman Al Thenni, et son ministre des Affaires étrangères, Abdelhadi Lahouij, consacrée à l’examen des décisions prises lors de la conférence de Berlin du 19 janvier.

Les deux responsables gouvernementaux «ont salué le rejet du Maroc de l'ingérence étrangère et se sont félicités de son engagement, depuis plusieurs années, pour parvenir à une solution à la crise libyenne en tant que question maghrébine», rapporte un média pro-Haftar.

C’est la deuxième fois en seulement quelques jours que le gouvernement de l’homme fort de l’Est libyen lance des fleurs en direction du Maroc. Son ministre des Affaires étrangères était d’ailleurs le seul à déplorer la mise à l’écart de la conférence de Berlin.

Dans des déclarations à la presse, Lahouij a en effet salué les efforts du roi Mohammed VI pour la pacification de la Libye et la lutte contre le terrorisme en Afrique.

Rabat avait accueilli, en avril 2019, des négociations de paix entre des représentants de l’Ouest et l’Est de la Libye.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com