Menu

Culture Publié

Une semaine avant les «Capitales africaines de la culture», Marrakech remplacée par Rabat

Temps de lecture: 1'
Vue sur Rabat. / DR

Une semaine avant le lancement officiel des festivités du premier événement panafricain «Capitales africaines de la culture», le Maroc a décidé de remplacer la ville hôte Marrakech par Rabat, a appris l’Agence France-Presse (AFP) auprès des organisateurs.

«Les autorités marocaines ont décidé de choisir Rabat en faisant valoir que ses infrastructures étaient plus adaptées», a indiqué à l’AFP un responsable sous couvert d’anonymat.

«J’ai le triste regret de vous annoncer qu’il a été décidé (pour des raisons incompréhensibles) et après plusieurs mois de préparation intense, que la ville ocre se désisterait au profit de Rabat», a commenté de son côté le peintre marocain Mahi Binebine, président honoraire du comité «Marrakech 2020», sur sa page Facebook.

Par conséquent, le lancement des festivités «Marrakech 2020», qui devaient débuter le 31 janvier par une grande cavalcade de rue, est reporté à une date indéterminée car «à Rabat, rien n’est prêt», a indiqué la source jointe par l’AFP.

L’AFP précise également que, selon cette même source, le Comité d’organisation affilié au CGLU Afrique a reçu, mardi 21 janvier, une lettre officielle demandant de délocaliser l’événement initialement prévu à Marrakech.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com