Menu

Politique Publié

Frontière maritimes au Sahara : Proche du Polisario, Pablo Iglesias évite tout commentaire

Temps de lecture: 1'
Le chef d’Unidas-Podemos Pablo Iglesias. / DR

Pablo Iglesias, vice-président du gouvernement espagnol, n’a pas souhaité commenter l’adoption par les députés marocains des deux projets de loi établissant la souveraineté marocaine sur les eaux du Sahara.

«Je suis convaincu que la ministre des Affaires étrangères saura apporter la réponse la plus adéquate et la plus conforme au droit (…) Je n’ai pas le moindre doute que la ministre va faire son devoir de manière excellente», a déclaré le chef d’Unidas-Podemos dans une interview accordée ce jeudi à la chaîne Tele 5 et dont des extraits ont été rapportés par Europa Press.

Ce silence observé par Pablo Iglesias est de nature à susciter des grincements de dents dans les rangs du Polisario, sachant qu'il émane de l'un des plus grands défenseurs du mouvement en Espagne.

Pour mémoire, la formation d’extrême gauche avait dénoncé, il y a deux ans, les prospections pétrolières autorisées par le Maroc à la compagnie ENI pour une zone proches des Îles Canaries, au motif qu'elles violent «la souveraineté du peuple sahraoui».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com