Menu

Politique Publié

Le Franco-marocain Mohammed Moussaoui, seul candidat à la présidence du CFCM

Temps de lecture: 1'
Agrégé en mathématiques et maître de conférences à l'Université d'Avignon, Mohammed Moussaoui est président de l’UMF. / Ph. Pierre Verdy - AFP

Le Franco-marocain Mohammed Moussaoui est le seul candidat à la présidence du Conseil français du culte musulman (CFCM) pour l'élection prévue ce dimanche, après le retrait de la candidature du nouveau recteur de la Mosquée de Paris, a annoncé ce dernier samedi.

«Sauf surprise, c'est donc ce franco-marocain de 55 ans, déjà président du CFCM de 2008 à 2013, qui devrait être élu dimanche après-midi par les 87 membres du conseil d'administration réunis à la Mosquée de Paris», rapporte l’Express et l’Agence France presse (AFP). Le Franco-marocain et président de l'Union des mosquées de France (UMF, proche du Maroc), devrait ainsi occuper cette fonction pour une période de 18 mois à deux ans. 

«Afin de privilégier le consensus et la concertation, (...) j'ai décidé de retirer ma candidature pour la présidence du CFCM, et de me consacrer durant les deux prochaines années à mes nouvelles fonctions de recteur de la Grande Mosquée de Paris», a écrit samedi sur son compte Twitter Chems-Eddine Hafiz,  élu cette semaine à la tête de la Mosquée de Paris, après le démission de Dalil Boubakeur. «Je soutiens donc la candidature de (...) Mohammed Moussaoui», a ajouté Chems-Eddine Hafiz.

Mohammed Moussaoui est agrégé en mathématiques et maître de conférences à l'Université d'Avignon. Il est aussi à la tête de l’UMF, née en 2013.

Le CFCM, créé en 2003, reste le principal interlocuteur des pouvoirs publics sur le culte musulman. 

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com