Menu

Politique Publié

Libye : Le chef de la diplomatie de la Grèce évoque la mise à l’écart du Maroc de la conférence de Berlin

Temps de lecture: 1'
Nikos Dendias et Nasser Bourita / Ph. MAP

La conférence de Berlin sur la paix en Libye se tiendra ce dimanche 19 janvier. La chancelière allemande a déjà invité les présidents tunisien et algérien à assister à l’événement, mais pas le Maroc.

La mise à l’écart du royaume a été confirmée, hier à Rabat, par le ministre grec des Affaires étrangères, Nikos Dendias, lors d’un point de presse animé conjointement avec son homologue marocain, Nasser Bourita.

«Nous ne pouvons pas comprendre pourquoi la Grèce ne fait pas partie de ce processus», en se référant à la conférence de Berlin sur la Libye, comme le rapporte l’agence de presse turque Anadolu. «Et plus encore, nous ne pouvons pas comprendre pourquoi le Maroc n'est pas invité à Berlin, après tout le travail difficile qu'il a accompli», a-t-il ajouté avec étonnement.

Pour rappel, le 17 décembre 2015 à Skhirat, des représentants de factions libyennes avaient signé un fragile accord de paix.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com