Menu

Politique   Publié

Zina Daoudia passe du chaabi à la propagande pro-saoudienne

Temps de lecture: 1'
La chanteuse marocaine Zina Daoudia. / DR

L'artiste marocaine Zina Daoudia a dévoilé, hier, une nouvelle chanson sur sa chaîne officielle sur YouTube. Intitulé «Salman Al-Hazm» (Salmane le ferme), ce nouveau tube en dialecte Khaliji ne tarit pas d’éloges sur le roi saoudien Salmane bin Abdulaziz

La chanson, écrite et composée par la chanteuse marocaine elle-même, a été arrangée par le musicien Adel Al-Khulaifi. D’ailleurs, Zina Daoudia la qualifie de «cadeau» de sa part aux dirigeants de l'Arabie saoudite.

Avec cette chanson, Daoudia s'ajoute à un certain nombre d'artistes arabes qui ont sorti des chansons glorifiant le monarque saoudien et son fils Mohammed ben Salmane.

Le royaume d'Arabie saoudite tente, depuis l’arrivée au pouvoir du roi Salmane en 2015, succédant ainsi à Abdullah bin Abdul Aziz, d’utiliser l'art et les artistes comme un moyen d'embellir son image dans le monde conte les accusations de violations des droits de l'homme, notamment l'emprisonnement et la liquidation de dissidents, auxquels le régime fait face.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nombre d'artistes présentent les nouveaux dirigeants saoudiens, en particulier l'homme fort du royaume Mohammed ben Salmane, comme «le chef de file de la modernisation du pays».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com