Menu

Breve

Maroc : Confirmation en appel de la peine prononcée à l'encontre du rappeur Gnawi

Publié
Le rappeur Simo Gnawi / DR
Temps de lecture: 1'

La Cour d’appel de Salé a confirmé, ce mercredi, la condamnation en première instance du rappeur Simo Gnawi à un an de prison ferme, assortie d’une amende de 500 dirhams pour «insulte et outrage à un corps constitué». En octobre 2019, le chanteur avait publié une vidéo en direct sur les réseaux sociaux, où il accusait deux policiers de l’avoir molesté, dépourvu de son téléphone et d’une somme de 1 500 dirhams qu’il disait avoir sur lui.

En novembre dernier et quelques jours après la mise en ligne du morceau «3acha cha3b», où il est apparu aux côtés des rappeurs Lz3er et Weld L’Griya, il a été arrêté à son domicile à Salé, initialement pour une enquête au sujet de son live. Cependant, ses avocats ont été surpris de voir, à la dernière audience avant les délibérations en première instance, l’inclusion d’un CD et de la retranscription d’une chanson de Gnawi datée de 2014 et hostile à la police.

«Si ça peut être retenu comme l’élément d’une preuve, ce sera celle qui montre que le dossier était fin prêt et préparé dès le début, avant même l’ouverture des audiences dans le cadre d’un procès vide», a précédemment fustigé auprès de Yabiladi Mohamed Sadkou, avocat du chanteur. Me Sadkou a également souligné que «la constitution d’éléments de preuves par le Parquet pour enclencher une procédure est censée être parachevée lorsque le prévenu est entre les mains de la police judiciaire puis du juge d’instruction, mais pas après». «Sans compter que ce CD et son contenu n’ont absolument aucun rapport avec l’objet du procès qui se base sur une vidéo du mois dernier», nous a-t-il confié.

Le rappeur a bénéficié notamment du soutien de Amnesty International ou encore de l’Association marocaine des droits humains (AMDH), qui voit en ces poursuites un procès politique, une atteinte à la liberté d’expression et de création d’un artiste qui utilise ses chansons pour donner son point de vue sur des questions sociales et politiques.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/