Menu

Société Publié

Italienne retrouvée morte à Dakhla : L'autopsie confirme le décès par noyade

Temps de lecture: 1'
Une plage de la ville de Dakhla. / DR

L'autopsie effectuée sur le corps de la touriste italienne, retrouvée morte sur une plage de la ville de Dakhla, a confirmé son décès par noyade.

Selon le média italien Il Giornale Di Vicenza, des sources proches de la famille, rentrée lundi soir en Italie après s'être rendue dans le royaume, ont confirmé que l’autopsie effectué à l'hôpital d'Agadir a confirmé les premières hypothèses.

«Les autorités marocaines estiment que le ressac des vagues formé à l’endroit de la côte (où son corps a été retrouvé) pourrait avoir trahi la jeune femme. Le corps a été retrouvé après plus de 24 heures de recherches résultant du rapport de disparition fait par l'ami marocain qui était avec elle jusqu'à vendredi soir», explique-t-on.

Le procureur du roi avait ouvert une enquête et le Marocain avait été interrogé par la gendarmerie pour clarifier les faits, rappelle-t-on. «Des témoins les avaient vus se disputer avant la disparition de la jeune femme. Sur le corps de la victime, aucun signe de violence n’a été retrouvé, ce qu'a confirmé l’autopsie par la suite», conclu-t-on.

A rappeler que le corps sans vie d’Eva Valerio, trentenaire, a été retrouvé le matin du 5 janvier sur la plage de Boutalha, au nord de Dakhla, au sud-ouest du Maroc. La jeune femme avait laissé toutes ses affaires et ses papiers dans la caravane à bord de laquelle elle voyageait avec un ami marocain.  

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com