Menu

Société Publié

Maroc : De la prison pour deux agents de la Protection civile accusés d'homicide involontaire

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / DR

Impliqués dans une affaire d'homicide involontaire, à la suite du décès d'un homme de quarante ans, placé en garde à vue, le tribunal de première instance de Tadla a condamné à trois mois de prison ferme deux agents de la Protection civile.

La victime avait chuté de l’ambulance qui le transportait à l’hôpital, véhicule conduit par les deux éléments, précise Alyaoum 24.

Les deux agents de la protection civile ont également été condamnés à payer une amende de 40 000 dirhams pour la famille du défunt.

Les faits remontent à septembre dernier, quand l'homme a été interpellé par la police de Kasba Tadla, avant que sa famille ne soit informée de son décès, une semaine plus tard. Sa sœur a informé Alyaoum 24 avoir constaté des ecchymoses et des fractures au niveau du corps du défunt. La famille aurait même refusé de recevoir sa dépouille jusqu'à ce qu'elle connaisse les circonstances et les causes du décès.

L’enquête a révélé que la victime aurait eu une chute mortelle d’une ambulance lors d’un transfert à l’hôpital, suite à laquelle les deux membres de la Protection civile ont été interpellés. Ils avaient comparu devant le tribunal de Kasba Tadla, en état d’arrestation.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com