Menu

Société Publié

Taza : Nouveaux affrontements entre forces de l’ordre et manifestants

Les habitants de Taza n’ont pas fermé l’œil de la nuit du 1er au 2 février. En cause, de violents affrontements entre les manifestants et les forces de l’ordre.

Temps de lecture: 2'
DR

La ville de Taza était sens dessus dessous hier. Des caillasses éparpillées dans la rue, les véhicules endommagés de la police, la population dispersée de part et d’autre, on y reconnaît essentiellement des jeunes hommes. Les manifestants n’ont pas reculé devant la police. Ils n’ont pas hésité à jeter des pierres aux forces de l’ordre. Selon nos sources à Taza, les protagonistes seraient allés jusqu’à couper la route nationale numéro 6 pendant 2h il y aurait eu 12 arrestations et le nombre de blessés reste pour l’instant inconnu.

Selon nos sources, les manifestants revendiquaient la libération des cinq jeunes hommes arrêtés lors d’une manifestation au quartier populaire de Koucha. On se souvient de cette manifestation violente qui a fait pas moins de 30 blessés le 5 janvier dernier. «C’est devenu une habitude de voir les gens manifester ainsi. Ceux d’hier veulent la libération de leurs amis. Les jeunes revendiquent en général pour les raisons que nous connaissons très bien : le chômage. Ce sont des revendications qui devraient être entendues», déclare à Yabiladi la présidente de l'AMDH,  Khadija Riyadi.

Contagion ?

Selon une source de Karim Tazi, les affrontements de Taza seraient un prolongement d’une manifestation dans le quartier populaire de Koucha et se sont ensuite étendus sur toute la ville. Les forces de l’ordre auraient utilisé des «gaz lacrymogènes et balles en caoutchouc» pour disperser les manifestants.

«Les habitants du quartier défavorisé de Koucha, en colère contre des factures eau/électricité jugées trop élevées se sont joints aux diplômés chômeurs qui manifestaient en solidarité avec trois d'entre eux arrêtés et jugés au titre des évènements du 4 janvier. Quant aux habitants de l'ancienne médina, au début neutres et spectateurs de ces affrontements, ils se seraient solidarisés de ceux de Koucha après avoir été victimes de méthodes de dispersion trop musclées de la part des forces de l'ordre», explique M Tazi. Les forces de l'ordre seraient entrées dans de nombreuses maisons dans l'ancienne médina. Des dérapages dans la violence auraient été enregistrés des deux côtés.

Cette manifestation violente succède à une autre plutôt pacifique il y a quelques jours, lors de laquelle le procureur de la ville était intervenu. Pour Mohamed Darif, ces «mouvements sociaux» devraient prendre une «dimension nationale», déclarait-il hier à Yabiladi.

Oui je Parle du MAROC
Auteur : abdo447
Date : le 03 février 2012 à 18h51
@berhoc
Auteur : abdo447
Date : le 03 février 2012 à 17h56
Depuis la fin des élections et les tractations pour la constitution du Nouveau Marocain, ils s'est avéré que tous les espoirs de voir une réelle démocratie s'établir au Maroc se sont évaporé CAR le PALAIS est sorti Grand GAGNANT du processus entamé depuis le discours du 9 Mars 2011.
Mr Benkirane n'a aucun Pouvoir si ce n'est le pouvoir d'aboyer Devant les Micros de Journalistes.

Il est clair que le ROI utilise les Ministres du PJD Comme des Marionnettes !!!


Envoyer un Ministres délégué aux affaires étrangère Rencontrer Le Premier Ministre Espagnole Mr RAJOY , et au même moment envoyer le VRAI Ministre des Affaires Étrangère Mr OTHMANI accueillir un Émir du Golf qui venaient pour une partie de "Chasse" au Maroc me Paraît Grotesque !!!

En gros ce qui s'est passé depuis les élections législatives du 25 Novembre 2011 est une pure Mascarade Démocratique !!


Sans parler de la nomination du Mr LANSAR ministre de l'intérieur ses Deux Fils Sont responsable de la MORT de 3 piétons dans des accidents de Circulation et Ils sont toujours En Liberté car Leur Père est intervenue pour que la justice ne fasse pas son Boulot !

Les exemple sans Légions de l'incapacité de ce nouveau Gouvernement à prendre la MOINDRE décision sans que Le ROI ne donne son Accord préalable !

Le MAROC vit Toujours sous une Monarchie absolue et policière.
Déformation de la réalité
Auteur : berhoc
Date : le 03 février 2012 à 17h31
Si abdo447, il ne faut pas exagérer, j'ai vu des manif à rabat et à casa et il n'y a rien de ce que tu dis. J'ai même des amis parmi ceux qui manifestent et ils ne m'ont pas confirmé des interventions musclées.
Je pense que tu es mal renseigné, en plus utiliser des mots comme "pute" à l'égard du PJD qui a été démocratiquement élu montre bien tes préjugés.
Encore une fois, si on veut critiquer il faut s'armer de documents si non ...
Avant tu défendais le roi et le PJd, maintenant tu les attaques, je pense qu'il faut faire plus de recherche pour constituer une bonne synthèse au lieu de changer d'avis à chaque fois !
Tu donne une image trop noir du Maroc !
Dernière modification le 03/02/2012 17:32
Marseillais
Auteur : ElChamali
Date : le 03 février 2012 à 16h30
" Matraqué et Violée, sauvagerie de la police, tabassé"
tu parles du Maroc là ?

A te lire, j'ai pas l'impression que c'est le même pays où je vis. A croire, que c'est la guerre ici, ou pire encore.

Je dirais pas que exagère, mais presque. Je te conseille d'éteindre Youtube, et de sortir un peu de chez toi pour prendre l'air, et regarder toutes les belles choses qui t'entourent.

Hamdullah pour nous, le Maroc c'est pas ce que t'en dit.
courage les TAZIS
Auteur : abdou z
Date : le 03 février 2012 à 16h23
ILS NE SONT PAS MANIPULER A TAZA .JE CONAIS TRES BIEN CETTE VILLE MANIFIQUE MAIS LES GENTS MANQUE DE TOUT Mr. kouskous vie très bien il vends le bien de la ville et paye les journalistes pour que rien ne sort de tara pour informer, il crampe les gens il est entourer que des mouchardes qui lui apportent tous, la polices et gendarmerie remplissent les poche les juges juges suivant l'importance de l'envolpe.je vous jure aucun brosser ni juger au non du ROI ou d'allah que au noms de l'enveloppe.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com