Menu

Politique Publié

Maroc : Sit-in de solidarité avec les détenus d’opinion à Rabat

Temps de lecture: 1'
Conférence de presse du Comité national de solidarité avec Omar Radi, les détenus d'opinion et pour la liberté d'expression. / Ph. Ghita Zine - Yabiladi

En conférence de presse à Rabat, le Comité national de solidarité avec Omar Radi, les détenus d’opinion et pour la liberté d’expression au Maroc annoncé la tenue ce jeudi d’un sit-in prévu devant le Parlement à 17h.

Dans une déclaration publique lors de cette rencontre qui s’est tenue au siège de l’Association marocaine des droits humains (AMDH), le comité a souligné «la recrudescence des poursuites visant la liberté d’expression de journalistes, d’acteurs de la société civile et d’internautes ayant simplement fait part de leur désarroi vis-à-vis de la situation actuelle du pays».

Rien que pour l’année 2019, le comité dit en effet avoir répertorié au moins 19 cas de violations, de poursuites et de convocations ciblant des opinions, souvent exprimées sur Internet. «Nous continuerons à enrichir cette liste des détenus d’opinion au fur et à mesure, en coordination avec différents acteurs de la société civile», explique encore le comité.

Par ailleurs, la même source a rappelé le cas d’Omar Radi comme point de départ pour une large journée de mobilisation, sous le thème «2020 : Un Maroc sans détenus d’opinion».

Ce jeudi est en effet marqué par cette première conférence de presse du comité national, deux semaines après sa création, ainsi qu’une rencontre avec les familles du Hirak du Rif dans l’après-midi, puis le sit-in prévu devant le Parlement marocain, a rappelé Khadija Riadi, coordinatrice du secrétariat de ce comité qui regroupe désormais plusieurs associations de défense des droits humains, ainsi que des acteurs de la société civile.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com