Menu

Politique Publié

Après la Côte d’Ivoire et l’Union des Comores, la Gambie ouvre ce mardi son consulat à Dakhla

Temps de lecture: 1'
Nasser Bourita avec son homologue gambien Mamadou Tangara à Rabat. / DR

La République de Gambie ouvre ce mardi son consulat à Dakhla, le premier dans le chef-lieu de la province d'Oued Ed Dahab.

Selon des sources diplomatiques, plusieurs responsables gambiens et marocains feront le déplacement pour prendre part à cette inauguration. L’ouverture de ce consulat fait suite à l’annonce faite en décembre dernier par la Gambie.

Le mois dernier, l’Union des Comores a procédé à l’inauguration d’un consulat général à Laâyoune, suivant ainsi le pas de la Côte d’Ivoire. Celle-ci avait mis en place, dès juin 2019, un consulat honoraire à Laâyoune pour couvrir les régions de Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Eddahab.  

Au moins 4 pays africains vont ouvrir des consulats à Laâyoune «avant la fin de l’année prochaine», avait annoncé en décembre le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita depuis Laâyoune.

Cette annonce, comme pour le cas de l’Union des Comores, ne manquera pas de faire grincer des dents. Le mouvement séparatiste et l’Algérie avaient, en effet, dénoncé l’ouverture du nouveau consulat à Laâyoune, la qualifiant d’ «agression» et de «violation flagrante de tous les pactes internationaux, particulièrement l’Acte constitutif de l’Union africaine».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate