Menu

Terrorisme Publié

Belgique : Six jihadistes belgo-marocains déchus de leur nationalité

Temps de lecture: 1'
La cour d'appel d'Anvers, ici le 26 janvier 2016 / Dirk Waem (AFP)

Six jihadistes d’origine marocaine, partis en Syrie pour rejoindre les lieux de combat, ont été déchus de leur nationalité belge, selon les médias du pays qui relaient l’information ce jeudi.

En effet, cette décision a été prise par la Cour d’appel à l’encontre de ces six combattants, engagés par ailleurs au sein de Sharia4Belgium. Selon l’agence de presse Belga, ils avaient été condamnés par contumace en 2015 pour terrorisme. «Il s’agit des frères Ali et Said El Morabit, Ilyass Boughalab, Bilal Elhamdaoui, Azdine Tahiri et Fouad Akrich. Certains seraient morts en Syrie, mais le sort d’autres reste inconnu», ajoute la même source.

Celle-ci explique aussi que «la procédure a été menée à terme alors que la trace de ces individus a été perdue».

«La décision de justice est rendue publique jeudi dans plusieurs journaux, comme en est tenue la Justice car les intéressés ont été déchus par défaut. Ne disposant plus d’adresse en Belgique, ils n’ont pas pu être informés de cette décision», conclut l’agence de presse.

Cette décision constitue en tout cas une suite du combat de la justice belge dans l’éradication des activités de Sharia4Belgium qui promeut notamment le jihadisme. En octobre 2018, le fondateur de cette organisation que la Belgique considère terroriste, Fouad Belkacem, a lui aussi été déchu de sa nationalité belge.

La cour d’appel d’Anvers avait estimé que l’idéologue a «gravement manqué à ses obligations en tant que citoyen belge», notant qu’il conserve toutefois sa nationalité marocaine. 

Fouad Belkacem avait été arrêté le 16 avril 2013, avec trois autres personnes, suite à une enquête antiterroriste menée en Belgique. Il avait été condamné à douze ans de réclusion pour son rôle avéré dans la radicalisation de plusieurs jeunes.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate