Menu

Economie Publié

La raffinerie de sucre de Cosumar en Arabie saoudite ne commencera sa production qu’en mars 2020

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / DR

La première raffinerie de sucre du Maroc, Cosumar, lancera la production dans son usine d'Arabie saoudite d'ici mars 2020, a déclaré lundi le PDG de la société à l’agence Reuters.

L'usine, appelée Durrah et située à Yanbu, une ville portuaire sur la côte de la mer Rouge dans l'ouest de l'Arabie saoudite, est détenue à 43,27% par Cosumar. La raffinerie a été créée comme «une joint-venture avec Saudi Consolidated Brothers et la société de développement de projets industriels Wilmar», a expliqué l'agence de presse britannique.

Le PDG de Cosumar, Mohammed Fikrat a annoncé plus tôt cette année que la nouvelle raffinerie pourrait produire 850 000 tonnes de sucre raffiné d'ici la fin de 2019. Cependant, la production a été retardée de quelques mois.

Le sucre raffiné de Cosumar sera «commercialisé» et vendu en Arabie saoudite, selon la même source.

L’agence de presse britannique rappelle que l'usine de Cosumar à Casablanca fournit au marché marocain 100% de ses besoins en sucre raffiné. Elle exporte aussi 400 000 tonnes vers 40 pays d'Afrique et de la région MENA. «Les exportations représentent entre 20 et 25% de notre chiffre d'affaires», a déclaré Mohammed Fikrat, ajoutant que Cosumar importe la moitié de ses besoins en sucre brut du Brésil et produit le reste localement.

Pour mémoire, Cosumar est la plus ancienne raffinerie de sucre au Maroc. Elle a été créée en 1929 dans le quartier des Roches Noires à Casablanca.

Contrôlé par Omnium nord-africain (ONA) en 1985, le groupe est passé entre les mains d’un consortium d’institutionnels marocains en 2014 après le retrait de la Société nationale d'investissement (SNI), devenue en 2018 le groupe Al Mada.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com