Menu

Economie Publié

Le Maroc suspend momentanément les taxes sur l’importation de blé tendre

Temps de lecture: 1'
Un champ de blé / DR.

Du 2 au 30 janvier 2020, le Maroc suspend des droits de douane sur le blé tendre pour assurer un approvisionnement réguler et un prix stable sur le marché intérieur, selon un projet de décret consulté par l’agence de presse Reuters. La suspension de cette taxe qui représente 35% sera officiellement annoncée après le conseil de gouvernement, prévu jeudi.

La suppression des droits sur l’importation de blé tendre intervient à un moment de hausse des prix sur le marché international et de baisse des stocks, qui ont atteint 900 000 tonnes fin décembre, indique le projet de décret, cité par la même source.

Plus tôt cette année 2019, le Maroc a annoncé une récolte de céréales de 5,2 millions de tonnes, dont 2,68 millions de blé tendre, en baisse de 49% par rapport à l’année précédente en raison du manque de précipitations. Les exportateurs de blé français ont estimé les besoins d’importation de blé tendre du Maroc à 3,8 millions de tonnes pour la campagne 2019/2020.

Reuters indique aussi que le gouvernement prévoit 14,6 milliards de dirhams de dépenses en subventions des prix du blé, ainsi que du sucre et du gaz à usages domestiques en 2020.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com