Menu

Breve

Migration irrégulière : Le Maroc reçoit les premiers véhicules promis par l'UE

Publié
Les frontières terrestres entre le Maroc et Ceuta. / DR
Temps de lecture: 1'

Plus de 1 300 véhicules offerts par l'Union européenne (UE) vont surveiller les côtes marocaines dans le cadre du programme «Contrôle des frontières». Les premières voitures ont commencé à arriver au Maroc.

Ainsi, des sources de la police marocaine ont confirmé à l’agence espagnole EFE les premières acquisitions. «Selon les calculs effectués par EFE, il y aura au total 1 113 véhicules, principalement des voitures tout-terrain, et plus 227 motos pour le contrôle des côtes», explique-t-on.

EFE rappelle que ces véhicules sont fournis par les deux entités qui gèrent les 140 millions d'aide accordées par l'Union européenne fin 2018, dans le cadre du fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique. Il s'agit de «la Fondation internationale et ibéro-américaine pour l'administration et les politiques publiques et le Centre international pour le développement des politiques migratoires (ICMPD)».

Si le Maroc ne donne aucune information à cet égard, la FIIAPP et l'ICMPD ont publié les offres de véhicules et de matériaux. Dans le cas du FIIAPP, la fourniture au Maroc de 384 véhicules, dont «230 SUV tropicalisés» serait «en cours».

De son côté, l'ICMPD a déjà commencé à livrer au Maroc son propre lot de 192 véhicules dont «120 véhicules de police polyvalents» fournis par la maison FIAT début décembre. Aussi, l'appel d'offres évoque la livraison de «26 minibus ou camionnettes de transport de migrants en situation irrégulière», ainsi que de «26 minibus de transport de personnel», poursuit EFE.

L'ICMPD attend toujours un nouvel appel pour 337 véhicules supplémentaires (70 monospaces, 60 SUV et 72 fourgonnettes, entre autres) et 227 motos, après l’annulation d'un premier, les entreprises ne répondant pas aux exigences.

Bien que le parc mobile occupe la plus grande part du budget, l’aide comprend un réseau technologique et de communication sophistiqué. Quinze «unités de véhicules aériens sans pilotes» (drones) font partie d'une autre offre distincte, ainsi que quatre lots d'équipements radio et d'autres de radars maritimes (cinq), des GPS portables, systèmes de cartographie et autres dispositifs de surveillance.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/