Menu

Religion Publié

France : L'ex-président l’association des musulmans d’Angers révoqué par la justice

Temps de lecture: 1'
Le dôme de la mosquée, sujet de discorde entre les musulmans d'Angers / Ph. Josselin Clair

Le juge des référés d’Angers a rendu, jeudi, sa décision au sujet du conflit opposant Mohamed El Hourch, ancien président de l’Association des musulmans d’Angers (AMA), à cette dernière. Ainsi, le concerné a été débouté, ce qui confirme que la composition du nouveau conseil d’administration est validée, de même que l’élection de son nouveau président M’hammed Limani.

Selon Ouest-France, tout a commencé en novembre 2018, lorsque Mohamed El Hourch est entré en conflit avec le trésorier de l’AMA, au sujet du choix du prestataire chargé des travaux de la mosquée en construction à Angers. «Il n’a pas trouvé de soutien auprès du conseil d’administration qui l’a révoqué le 13 septembre puis l’a radié le 26 septembre 2019. C’est ce qu’il contestait devant le juge», ajoute la même source.

Ainsi, la juridiction a soutenu que «l’annulation d’une délibération n’entre pas dans ses compétences, la destitution pouvant toujours se contester : soit en engageant une procédure au fond, soit par la voie démocratique en présentant une candidature dissidente lors des prochaines élections au sein de l’association, à la condition qu’il puisse y adhérer de nouveau».

Pour sa part, Mohamed El Ourch est condamné à payer les frais de justice, conclut la même source.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate