Menu

Economie Publié

Le Maroc et l'Agence internationale de l'énergie signent à Paris un Programme de travail conjoint

Temps de lecture: 1'
Les membres de la délégation du Maroc avec les responsables de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) à Paris. / DR

Le Maroc et l’Agence internationale de l’énergie (AIE) ont signé, vendredi à Paris, un programme d’action pour la période 2020-2021, dans le but d’approfondir la coopération bilatérale dans plusieurs domaines.

Ce programme de travail conjoint, qui vise à répondre aux besoins spécifiques du royaume, devenu membre associé de l’Agence en novembre 2016, en matière de transition vers une économie à bas carbone, a été signé en marge d'une rencontre bilatérale entre le ministre de l’Énergie, des mines et de l’environnement, Aziz Rabbah, et le Directeur exécutif de l’AIE, Fatih Birol.

Dans le cadre de ce programme, l’AIE et le ministère travailleront en étroite collaboration pour atteindre les objectifs ambitieux énoncés dans le plan énergétique du royaume.

Ce programme vise également à promouvoir les relations de longue date entre l’AIE et le Maroc et consolidera le partenariat entre les deux parties pour un avenir énergétique plus durable et plus sûr.

La reconduction du cadre de coopération entre l’AIE et le Maroc vise à renforcer les capacités du ministère et des différentes institutions liées à l’énergie, a déclaré Aziz Rabbah à l’agence MAP. Il a noté qu'il s’agit aussi de coopérer dans d’autres domaines touchant à la stratégie nationale, aux bases de données, à l’accès aux informations concernant l’énergie mondiale dans toutes ses facettes ainsi qu'en ce qui concerne la coopération avec l’Agence pour le renforcement des capacités au niveau régional, surtout africain.

De son côté, le directeur exécutif de l’AIE, Fatih Birol s’est félicité de l’«importance croissante» du Maroc en Afrique et ailleurs dans le domaine énergétique.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com