Menu

Politique Publié

Nouvelle-Zélande : La cargaison de phosphate arrivée au port de Lyttelton malgré la protestation

Temps de lecture: 1'
DR

Le «Federal Crimson» a accosté, dimanche 8 décembre à Lyttelton en Nouvelle-Zélande, sans problème avec sa cargaison composée de 51 mille tonnes de phosphate extrait du Sahara occidental. Comme prévu une flottille était hier au port. Les organisations pro-Polisario attendaient l’arrivée du navire depuis deux ou trois jours.  

Des représentants du syndicat des cheminots sont montés à bord du cargo pour présenter une lettre de «protestation» au capitaine, indique un média néo-zélandais.

Une action coordonnée avec le groupe agricole Ravensdown, importateur de la marchandise. Le porte-parole de Ravensdown, Gareth Richards, s’était en effet dit fin novembre «ouvert à l'idée de discuter (…) avec les syndicats» qui envisagent de protester contre le déchargement de minerai de la société Phosboucraâ, filiale de l’OCP.

«Ravensdown reconnaît le droit de manifester, même si nos perspectives sont différentes. Par exemple, ce commerce est légal, conforme aux attentes de l’ONU et bien accueilli par les Sahraouis employés à la mine de Phosboucraa», avait expliqué le responsable.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com