Menu

Culture Publié

Saad Lamjarred, persona non grata en Arabie saoudite ?

Temps de lecture: 1'
Le chanteur marocain Saad Lamjarred. / DR

Dans le cadre des fêtes de la capitale saoudienne Ryad, le président de l'Autorité saoudienne du divertissement et proche du prince héritier Mohammed ben Salmane, Turki Al Sheikh, a annoncé en début de semaine une partie de la programmation de ce festival.

Sur son compte Twitter, il a évoqué la liste des artistes qui assureront un concert prévu le 18 décembre prochain, dont la star marocaine Saad Lamjarred, promettant une soirée exceptionnelle.

Mais son annonce n’a pas manqué de créer la polémique sur les réseaux sociaux. Et pour cause, plusieurs internautes ont pointé du doigt la présence annoncée du chanteur de «Enty», rappelant les accusations formulées contre lui en France.

«Nous refusons sa présence», écrit un internaute, auquel d’autres Saoudiens ont emboîté le pas. «Miami, Myriam Fares et Moghtassib (violeur en arabe, ndlr)», a écrit un autre.

Un hashtag, refusant la participation de la star marocaine à ce concert, est même apparu sur Twitter, occupant les tendances sur le réseau social, rapporte CNN.

Le 22 novembre, Saad Lamjarred a annoncé sur son compte Instagram la reprise de ses concerts. Une absence de trois ans qui intervient alors que le chanteur faisait face à des accusations de viol en France formulées notamment par Laura Prioul et une autre femme à Saint-Tropez.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com