Menu

Economie Publié

Cigarettes électroniques : La TIC passe à cinq dirhams pour 10 millilitres

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / DR

La mobilisation des vapoteurs et vendeurs de liquides des cigarettes électroniques au Maroc contre l’instauration d’une taxe intérieure de consommation (TIC) progressive a finalement porté ses fruits.

Lundi soir, les membres de la Commission des finances à la Chambre des conseillers ont introduit un amendement au texte initial, validé par les élus à la Chambre des représentants. Ainsi, il n’y aura pas de TIC de 5 dirhams ou de 10 dirhams par millilitre en fonction du taux de nicotine. Les conseillers ont toutefois opté pour une TIC de 5 dirhams pour 10 millilitres quel que soit le taux de nicotine.

Selon Al3omk, les membres du groupe de l’Union marocaine du travail (UMT) ont convaincu les membres de la commission du problème posé si la TIC sur les e-liquides est approuvée telle qu’elle a été proposée par les élus de la Chambre des représentants. «Une TIC par millilitre augmentera le prix de certains produits à 950 dirhams, soit une hausse d’environ 500%», a-t-on expliqué.

Des groupes parlementaires ont également défendu la proposition, qui a finalement été acceptée par Mohamed Benchaaboun, ministre de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration qui a indiqué qu’il faut prévoir un tableau spécial pour ces produits et les différencier du tabac.

Cette TIC a mobilisé, la semaine dernière, les utilisateurs des cigarettes électroniques au Maroc ainsi que les vendeurs. Une pétition à l’adresse de Mohamed Benchaaboun sur le site Avaaz a même été lancée, parallèlement à un groupe Facebook pour fédérer les utilisateurs et les vendeurs et coordonner les actions.

Des vendeurs ont exprimé auprès de Yabiladi, leur refus de cette TIC, mettant en garde contre une formule de la taxe qui risque de frapper de plein fouet ce secteur.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com