Menu

Société Publié

La pauvreté au Maroc, un remède contre la dépression selon Brad Pitt

Temps de lecture: 1'
DR

Ce n’est pas un secret. Vers la fin des années 90, Brad Pitt vivait très mal sa célébrité. Une situation qui l’avait conduit à une grave dépression. Aujourd’hui, on apprend que l’acteur américain, nominé actuellement aux Oscars dans la catégorie meilleur acteur pour son rôle dans «Moneyball», avait réussi à s’en sortir grâce à un séjour passé au Maroc, et plus précisément à Casablanca.

Dans une interview accordée au magazine américain The Hollywood Reporter, Brad Pitt revient sur cette période de sa vie. «J’ai vu une pauvreté extrême comme je ne l’avais jamais vue auparavant. (…) J’ai compris que l’état dans lequel je m’étais mis était inutile. C’était ces gens-là qui avaient vraiment besoin de survivre : des enfants souffraient de malformation et ils étaient condamnés à vivre dans des circonstances qui auraient pu être évitées. Ça m’a travaillé (l’esprit)», confie-t-il.

Merci Brad !
Auteur : Mercury
Date : le 30 janvier 2012 à 21h04
J'aurai préféré que Brad Pitt parle du Maroc autrement ( ou du moins qu'il évoque d'autres aspects du Maroc plus "positifs") mais ce n'est que la triste & dure réalité... Même si tout compte fait ses paroles n'ont aucun sens vu qu'il aurait pu aller faire un tour du côté des ghettos où les gens souffrent pratiquement de la même précarité. Véridique mais assez vexant quand on sait que la plupart des occidentaux pensent que nous vivons encore en plein désert avec des chameaux pour seul moyen de transport.
Merci Brad, grâce à toi les plus grandes stars hollywoodiennes viendront suivre une cure " anti-dépression " à Casablanca!
Et ben dit donc
Auteur : Lost_witness
Date : le 29 janvier 2012 à 14h47
En voila encore une bonne pub pour le Maroc, dont on se serait bien passé d'ailleurs. Merci beaucoup Mr Pitt, mais franchement ça valait vraiment pas la peine de vous rendre jusqu’au Maroc pour venir à la rencontre de la pauvreté, il aurait suffit de sortir un peu de votre bulle dorée Hollywodienne et vous rendre dans les ghettos de L.A.
Dernière modification le 29/01/2012 14:49
Il faut qu'il balaye devant sa porte avant !!!
Auteur : charmeur de serpent
Date : le 27 janvier 2012 à 14h45
Les pauvres et les clochards, il y en a par millions aux USA, il n'a qu'à ouvrir ses yeux pour voir la réalité de son riche pays. Et là on parle pas de la pauvreté, on parle de la pauvreté extrême et vu que Mr BRAD PITT n'a pas souvent l'occasion de cottoyer la pauvreté, il sait pas encore ce que veut dire la pauvreté extrême, et le jour ou il aura l'occasion de le savoir, ça le travaillera plus. Il n'a qu'à aller se renseigner auprès son ami GEORGE CLOONEY.
Dernière modification le 27/01/2012 14:55
On n'a pas de pauvre au Maroc.
Auteur : sam69555
Date : le 27 janvier 2012 à 14h22
Eh oui, il s’agit bel et bien du Maroc et même celui d’aujourd’hui.
Encore des comparaisons(Somalie et en Ethiopie ..), on n’est pas mieux lotit qu’eux crois moi. Malheureusement que le pauvre dépressif n’a vue que les pauvres de Casablanca, il aurait du sortir plus vite de sa dépression s’il avait vue les pauvres et la pauvreté des autres régions du plus beau pays du monde !!
Leçon pour Hypocrites
Auteur : ain chock
Date : le 27 janvier 2012 à 13h41
Il aurait dû demander conseil à nos riches marocains, qui exploitent et tire tous leurs profits (grands rentiers) de cette pauvreté et cerise sur le gateau : ne font aucune dépression (humain ou pas?)
Bravo Brad !!! Et si tu veut vivre au Maroc et ouvrir une affaire : ouvre une école de savoir-vivre humblement pour nos riches (ex. M. le ministre de l'agriculture et millardaire dans notre pauvre pays, on ne s'est plus si il gère bien sa fortune ou il gère bien la fortune du pays) et ous ça dans le Maroc 2012 !!!
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com